Se Chicaner Devant les Enfants

Il y a les couples heureux, ceux qui mangent des pommes saupoudré de cannelle au lieu de chips au vinaigre, ceux qui gambade dans les bois et qui s’offrent des escapades dans des yourtes sans électricité pour se parler dans le blanc des yeux et se retrouver le couple, ceux qui prennent des bains à deux avec des bombes Lush, pis il y a les autres. Ceux qui s’obstinent pour la couverte, qui font l’amour le jeudi soir uniquement par obligation, qui soupirent de frustration parce que l’autre a pas refermé les portes d’armoires et ceux qui se fâchent parce que leur époux semble incapable de mettre son esti de linge dans le panier de linge sale, préférant plutôt le laisser au pied du lit ou bien à quelques pas dudit panier. Get the hint!
Bref…
Papa pis Dada font parti de l’autre catégorie. Ceux qui se chicanent pis qui pognent les nerfs facilement. Il fut un temps où oui nous nous regardions en rigolant et en se caressant la barbe au lieu de s’engueuler lorsque nous avions un petit différent, mais maintenant que nous avons des enfants et que nous dormons en moyenne 4 heures par nuit, il est beaucoup plus facile de se chicaner pour un oui ou pour non.
Voici un exemple:

Dada: Salut!

Papa: Allô.

Dada: Qu’est-ce que t’as? Es-tu fâché?

Papa: Je suis correct.

Dada: Ben pourquoi t’as cette face-là?

Papa: Quelle face?

Dada: Ben t’as l’air fâché.

Papa: J’suis pas fâché, j’suis correct.

Dada: T’as l’air de mauvaise humeur entk.

Papa: Je suis pas de mauvaise humeur, j’viens de te dire que j’étais correct!

Dada: Es-tu certain?

Papa: J’AI DIT QUE J’ÉTAIS CORRECT!

Dada: Heille pourquoi tu pognes les nerfs?!

Papa: Ahhh tu m’énaaarves!

Ce genre de conversation hautement titillante arrive fréquemment dans notre jolie maison de la banlieue. Là je sais qu’est-ce que vous vous dite: Vous chicanez-vous devant les enfants?

 

La plupart du temps, quand un couple à un petit désagrément ou un chriss de gros, l’adage et les grands-mères suggèrent de : »ne pas se chicaner devant les enfants ». Il faut donc attendre que le bébé soit bien pelotonné dans son berceau et le grand assommé par l’épuisement dans son grand lit avant de se retrouver dans le salon afin de se chicaner sur qui avait dit tel affaire sur un ton agressif et de ne plus être certain des paroles exactes. La plupart des experts semblent être d’accord que de vous chicaner devant les enfants n’est pas la chose la plus saine à faire.

L’argument le plus fort est que les enfants apprennent par l’exemple, donc s’ils vous voient vous chicaner, ils reproduiront vos paroles et gestes. ATTENTION, je parle d’une chicane de couple, et non pas de problèmes de violence conjugale ici, je suis pas dans Rupture ou whatever boring émission de TVA. Je suis d’avis de démontrer à mon enfant que ses parents ne sont pas parfait et que du même fait, aucune relation ne peut être à cent pour cent parfaite. Je ne veux pas qu’il grandisse pour un jour se retrouver en couple et avoir sa première chicane et puis se mettre à brailler ou ben partir en courant parce qu’il n’aura jamais été confronté à des parents qui ventilent leurs différents.

Voici un autre exemple de chicane chez Papa pis Dada:

Papa: Qu’est-ce qu’on mange?

Dada: J’ai rien fait, ça me tentais pas pour X raison.

Papa: Ben qu’est-ce qu’on fait?

Dada: On peut se faire livrer quelque chose ou ben aller au resto.

Papa: Ok, où veux-tu aller?

Dada: Ah n’importe quoi, ça me dérange pas. Toi tu veux quoi?

Papa: Je t’ai dit que ça me dérangeais pas. N’importe quoi j’ai pas d’idée.

Dada: Je sais pas. Choisi.

Papa: N’importe quoi!

Dada: J’avais pas d’énergie pour faire le souper, j’ai pas d’énergie pour choisir.

Papa: Ah ça fait tout le temps ça, n’importe quoi j’m’en fous!

Dada: Bon t’es fâché?

Papa: Non j’suis correct!

Dada: T’as toujours l’air bête! Ton linge traine par terre! Lève-toi plus vite le matin!

Papa: T’es jamais satisfait! J’fais toujours tout croche! Tu pognes les nerfs pour rien!

Dada: Aaaahhhh!

Papa: Braaagghhh!

 

Et ainsi de suite. Bref, nous aurions pu garder nos émotions bien profondément dans notre derrière et attendre la nuit venue pour nous engueuler dans le lit, mais nous sommes plutôt du style volatile qui pogne les nerfs rapidement pour ensuite s’excuser une heure plus tard. Ces moments peuvent également être un moment parfait pour enseigner à nos enfants comment régler des conflits. Combien de fois j’explique à Petit Pou qu’il faut dire quand quelqu’un nous dérange, exprimer notre colère en le disant avec des mots et sans taper. Et combien de fois il doit aller s’excuser auprès d’un petit ami après une chicane? C’est la même chose, mais pour les grands. Papa pis Dada se chicanent, ils ne sont pas d’accord, ils se fâchent, s’expliquent puis s’excusent.

En résumé, l’idéal serait de ne jamais se chicaner, mais sans une petite chicane de temps en temps, on aurait jamais de make-up sex.

Dada Blaise

Le Plus Grand Dilemme des Parents: Sexe ou Dodo?

Oubliez les débats sans importance tel allaitement ou bouteille, laisser brailler le p’tit ou aller le réconforter immédiatement, la ville ou la banlieue….il n’y a rien de sujet plus déchirant pour un parent que le dilemme suivant: On fourres-tu ou ben on dort?

Les jeunes parents sont habituellement horriblement, terriblement, chrissement fatigué et ce TOUT LE TEMPS la plupart du temps. Ils sont fatigués de changer la couche du bébé quarante-huit fois de suite, de jeter une assiette pleine de nourriture parfaitement saine que les enfants ont refusés de même toucher ou d’empêcher le p’tit de se rentrer des billes dans le nez. Le parent qui reste à la maison passe sa journée à tenir la main d’un bambin qui s’assied sur lui, ou se roule sur lui ou lui grimpe dans la face lors des repas et des moments de détente,  ce qui veut dire que lorsque la nuit tombe, la dernière chose que ce parent à envie s’est d’assumer la position en se mordillant les lèvres d’extase. Le parent qui travaille lui arrive à la maison après une longue journée où il a dû endurer des collègues qui partageaient leur secret pour une soupe réussi (mettre un soupçon de cumin) ou leur dernier coup de cœur cinéma (Step Up 3D, les effets spéciaux sont écœurants!) tout en gardant le sourire. Alors pour eux aussi, la dernière chose qu’ils ont envie de faire c’est de vigoureusement se shaker le bas-ventre tout en râlant des mots sensuels.

Malgré tout, le soir approche, les étoiles apparaissent dans le ciel et certains couples, éreintés et épuisés par l’existence, tellement fatiguéss qu’ils semblent incapables de retirer leur sous-vêtements, combattent l’écrasant poids des choix de leur vie pour commettre malgré tout l’acte charnel. Le sommeil ne les arrêtera peut-être pas, mais un autre obstacle pourrait le faire: l’enfant. L’enfant, peu importe son âge, semble détecter la minute où ses parents semblent avoir du plaisir sans lui. Que ce soit par les fou rires partagés sous la couverture, le bruit presque imperceptible des boxers qui revolent sur le plancher ou simplement le silence anormal qui règne lorsque deux êtres humains qui copulent tentent de ne faire aucun bruit, le petit risque alors de pousser un hurlement digne de Mariah Carey qui pousse la high note dans son jeune temps. Certains parents tentent l’impossible, c’est-à-dire de continuer leur va-et-viens en espérant que le p’tit se rendort par lui-même. Si l’homme réussi à garder son érection pendant les cris interminables d’un jeune enfant, félicitez-le pour sa concentration ou ben posez-vous des questions sur son état mental.

Si l’enfant est capable de sortir de son lit, désolé de vous dire qu’il risque de resurgir aussitôt que vous êtes à quatre pattes la bouche ouverte pis toute. #imagementale  Vous serez bientôt obligé d’aller célébrer votre amour dans la shed, parmi les vieilles cannisses de gasoline, les pelles à jardin et le tricycle de Elsa.

Voilà pourquoi la plupart des parents aiment beaucoup mieux dormir que jouer aux foufounes. Oui, le sommeil, disons-le, le sommeil est pas mal en haut de la liste des choses préférés de Papa pis Dada. Le sommeil est la chose, LA CHOSE, la plus précieuse qui soit dans une maison qui comporte un enfant de moins de 10 ans. Le sommeil est la monnaie d’échange, la chose qui a le plus de valeur. Plus que du temps, de l’argent ou la dernière gorgée de vin. La vie d’un parent tourne constamment autour du sommeil, des horaires entiers sont construit autour de la possibilité du sommeil d’un enfant et du votre. Les couples se chicanent parfois pour avoir droit au sommeil, s’engageant dans des négociations compliqués, risqués et ce en pleine nuit à savoir qui va se lever, parce que c’est moi qui s’est levé la dernière fois. Donc, lorsque par un hasard des plus merveilleux la maison se retrouve vide de toutes présences d’enfants qui sautent, culbutent et quémandent pour quelque chose à manger, les parents se précipitent en courant vers leur grand lit défait parce que pas eut le temps de mettre les draps comme il faut, retirent tout vêtement superflus et se couchent au plus chriss sans se coller pour profiter de quelques moments de répits et de doux sommeil.

Pis quand ils se réveillent, ben why not coconut? wink wink.

Dada Blaise

 

Vas-tu f****** ce soir?

Avoir des enfants signifie que votre vie est rapidement devenu quelque chose d’incroyablement chaotique et complexe en peu de temps. De simples tâches comme manger au restaurant, prendre une douche ou se ronger les ongles en privé doivent être planifiées des semaines à l’avance avec votre conjoint afin de ne pas être dérangé par le p’tit. Alors, imaginez quand vient le temps de fourrer faire l’amour. Avoir un enfant signifie attendre les conditions idéales pour prendre son pied, c’est à dire, que l’enfant dorme, que les deux membres du couple soit propres, avoir purifié la chambre avec des larmes d’une vieille Portugaise aveugle et, le plus important, d’avoir le goût.

So, allez-vous jouer aux foufounnes à soir ou non?

Dada connaît la sexualité, sous toutes ses formes. Après tout, il a écouté plusieurs fois Sexe et Confidences avec Louise-Andrée Saulnier, il connaît de quoi il parle. Suivez ce guide et découvrez votre destin sexuel pour la soirée!

 

untitled-infographic.jpeg

 

Dada Blaise

L’érotisme pour le parent d’aujourd’hui

On dit qu’avoir des enfants drainera peu à peu votre compte bancaire, votre joie de vivre et votre libido. Oui, vos enfants sont votre raison de vivre, vous ne pouvez imaginer votre vie sans eux et vous ne changeriez rien au monde à cette vie que vous avez, mais vous ne pouvez vous empêcher de souhaiter follement qu’un bouton off leur apparaisse dans le dos pour avoir une pause bien méritée afin de OUI, jouer à frotte-fessier/trouve le p’tit tuyau avec votre conjoint.

Vous vous rappelez de ces jours passés où vous et votre douce moitié faisiez l’amour comme des bêtes, deux à trois fois par jour, partout dans la maison? Non? Moi non plus d’ailleurs…Bien sûr, les Eux Autres, qui font toujours aussi chier avec leur bonheur abondant, s’empresseront de vous dire à quel point il est facile de garder une saine vie sexuelle tout en étant parent grâce à un horaire fixe, des chandelles, un peu de romantisme et un gagball.

La vérité est que le parent moderne n’a plus le temps d’avoir une libido. Il doit faire du co-dodo avec son enfant tout en l’allaitant jusqu’à ses 5 ans, garder la forme en faisant du jogging chaque matin et participer au IRONMAN Triathlon, ne pas trop boire d’alcool et éviter le sucre, construire des cabanes dans les arbres qui répondent aux critères LEED (Leadership on Energy and Environmental Design), fabriquer son propre savon et s’équiper d’une baratte à beurre antique afin d’être un citoyen accompli dans la société moderne. Bref, avec un horaire si chargé, on a pas le temps d’avoir du sexe. Et c’est sans compter de cet espèce de petit cockblock qui vit sous votre toit, cet enfant tant désiré qui entre brusquement dans votre chambre alors que vous vous apprêter à bourrer la bonbonnière/défoncer la chaussée/faire le grand écart/manger de la palourde royale (fourrer pour être plus clair).

Par conséquent, il a possible que ses pulsions incessamment refoulées se manifestent par des avenues très particulières, et ce sans avertissement, par exemple alors que vous passer l’allée des aubergines au IGA, lorsque vous chevaucher la p’tite baleine qui se balance au parc ou après avoir trop écouté Les Étoiles de Fred. (ou c’est juste moi qui es turned on par ce jeune louveteau aux avant-bras de feu?)

GP-Fred_961x600.jpg

Oui Fred! Montre-moi les étoiles! Fais-moi voyager au bout de la galaxie!

Tout de même, le fait d’avoir des enfants ne signifie pas nécessairement la fin de votre vie sexuelle! Rassurez-vous, malgré votre manque d’énergie, vos parties génitales ressemblant à un vieux chou oublié derrière le toaster et le fait que vous avez vu votre conjoint assis sur le bol de toilette est complètement effacé le peu d’ardeur sexuelle qu’il vous restait, il est encore possible pour le parent d’aujourd’hui de vivre des situations hautement érotiques dans la vie de tous les jours.

Voici donc les situations les plus érotiques et titillantes pour les parents d’aujourd’hui:

 1. Films pour Adultes

Après avoir couché le p’tit et avoir attendu deux heures qu’il s’endorme, allumez les chandelles, portez votre jaquette saumon en flannelette ou vos boxers troués et votre tee-shirt de l’université et installez-vous sur votre énorme divan avec un gros bol de pop-corn suintant de beurre et de gras trans. Allumez Netflix et passez une bonne heure minimum à simplement choisir un film pour adultes, c’est-à-dire un film qui ne contient aucun animal parlant, chanson ou voix de Bernard Fortin. Pour maximiser l’érotisme, partagez-vous une bouteille de vin (ou 3) et endormez-vous d’épuisement sur le fauteuil après une vingtaine de minutes du film. Charmez votre partenaire avec vos ronflements sonores et votre testicule gauche qui est nonchalamment sorti de votre boxer trop lousse. Réveillez-vous tous les deux brusquement à 11hres et dirigez-vous immédiatement dans votre lit. Allumez chacun vos téléphones et allez lire la fin du film sur Wikipédia.

2. Onesome, Twosome, Threesome

Threesome: lorsque votre enfant envahit votre lit en plein milieu de la nuit pour dormir de façon horizontale.

Twosome: lorsque votre enfant insiste pour prendre sa douche avec vous et se retrouve face à face avec vos organes génitaux, riant et posant beaucoup trop de questions auxquels vous n’êtes pas près de répondre.

Onesome: le plus excitant des trois; par un concours de circonstance extraordinaire, vous vous retrouvez seul dans la maison. Vous êtes tellement émoustillé de cette liberté que vous vous empressez de manger tout ce qui est sucré ou salé dans le garde-manger et le réfrigérateur. Summum de l’extase: se retrouver à manger avidement le pot entier de yogourt Méditerranée 9% de gras saveur tarte au citron au-dessus de l’évier, sans avoir à vous cacher.Et n’oubliez pas, si personne ne vous voit le manger, les calories ne comptent pas!

3. Sexting

N’importe quels textos échangés entre vous et votre conjoint qui n’a pas rapport à une liste d’épicerie ou à savoir si le pédiatre a appelé.

4. Nudisme

Imaginez-vous que vous n’avez plus à porter de vêtements, ni votre conjoint, ni même vos enfants, ni même la société en entier. Touchez-vous en réalisant que cela signifie de ne plus à faire de lavage et plier l’esti de pile de linges qui traîne sur le divan.

5. Date Night

Utilisez les services d’une belle-maman pour garder le p’tit. Passez la soirée au restaurant à parler sans cesse de votre p’tit. Revenez tous deux à la maison si excités par la possibilité d’une maison vide que vos mamelons ont défoncé vos vêtements. Regardez l’heure et enfilez vos pyjamas pour aller vous coucher le plus rapidement possible. Décollez-vous parce que chriss q’y fait chaud. Prenez l’énorme coussin et faites la position cuillère avec, parce que le coussin est frais et confortable et ne vous pétera pas dessus. Dormez mal parce que vous êtes rendu trop vieux et votre foie ne tolère plus le beurre à l’ail.

 6.  Jeux Sexuels

Achetez-vous un bon et émoustillant jeu de couple comme Carcassonne,  Dominoes ou Les Aventuriers du Rail. Ventilez toutes vos frustrations et vos insatisfactions lorsque votre partenaire finit la construction de VOTRE château ou prend un de vos chemins avec ses trains. Buvez une coupe de vin pour vous aider à effacer toute trace d’inhibition et critiquer votre conjoint incessamment de façon agressive. Continuer de boire sans aucune limite. Pleurez de honte et d’excuse et dites que vous aimez votre conjoint. Terminer la partie en jubilant d’extase en vous apercevant que vous avez gagné. Saisissez vos organes génitaux et hurlez de façon orgasmique « Yathzee! » Dormez seul sur le divan ce soir-là.

7. Surprise Sexy

De tous les exemples, définitivement le plus sexuel. Allez faire des courses, seul pour une fois, et revenez pour découvrir votre doux mari en train de plier une brassée de linge tout en faisant sautiller votre bébé sur ses genoux. Réalisez qu’il a également nettoyé la salle de bain et ne soyez pas surpris d’être atteint d’un violent orgasme lorsque vous découvrez qu’il a également passé la balayeuse dans toute la maison.

Définitivement le plus puissant aphrodisiaque.

8. Dirty Talk

Réalisez que d’être parent vous fourni un banque de mots érotiques à longueur de journée:

« Espèce de petite cochonne. »: Peppa. Peppa Pig est une petite cochonne.

« Pince le nipple. »: Le bout en plastique d’une bouteille. Pincez-le pour vérifier que le lait                                           sort bien de l’embout.

« Tu as été vilain. »: Le chriss d’elf de Noël. Il a été vilain, il a tout sali le comptoir avec du                                          ketchup.

« Elle est grosse! »: La couche imbibée d’urine que tu as oublié de changer. Elle est grosse.

« Je ne porte pas de petite culotte »: Parce que ça fait 3 jours que je n’ai pas fait le lavage.

Bon, et si après tout cela vous n’êtes toujours pas émoustillé, il ne me reste qu’un seul conseil: la masturbation agressive dans la douche matinale! Yé la vie de parent!

Dada Blaise

P.S: Ne désespérez pas! Votre enfant ne sera pas toujours à la maison! D’ici là, repliez-vous sur du bon vieux « parent sex », c’est-à-dire ces 4 minutes passées sur le coin du lit avec seulement les vêtements nécessaires d’enlevées tout en gardant un œil sur la porte pour être certain de ne pas se faire surprendre par vos enfants en train de faire « de la lutte ».

 

Devrais-je Avoir des Enfants?

 

Depuis quelque temps plusieurs collègues de travail, amis et inconnus dans la rue m’arrête et me supplie de leur donner conseil. Tous me disent que si MOI, un petit bedonnant qui n’aime pas se lever tôt, qui ne cuisine pas organique et sans gluten, qui est maussade, qui bourre le lave-vaisselle sans bien rincer les plats Tupperwares et qui ne fait pas trop d’exercice, a été capable de survivre avec un enfant jusqu’à présent, hé bien ils devraient pouvoir le faire également.

Mais êtes vous réellement prêt à avoir un enfant?

Dada a concocté pour vous ce simple tableau qui devrait éclaircir votre décision.

devrais-je

Dada Blaise