S’Habiller le Matin, Cet Éternel Combat

Il y a beaucoup de choses dont je suis fier dans la façon que je gère mon foyer (les crazy moments de danse spontané dans le salon, à quel point mon p’tit est poli et courtois, les concours de pets, mon gâteau aux carottes) et il y a pluuuuuuuusieurs choses dont je suis une p’tite affaire moins fier (les matins chaotiques, les nombreuses fois que je préfère jouer à l’ordi plutôt que de jouer avec mon enfant, les soirs « croquettes/frites, mon tour de taille). La chose la plus difficile à gérer dans ma maison, c’est d’entretenir une harmonie entre les trois personnalités si contradictoires des membres de ma famille, Papa pis Dada pis le P’tit. Papa est grognon, légèrement bourru et aime avoir raison. Dada aime se faire écouter, parle sans arrêt et aime avoir raison. Le p’tit est émotionnel, défiant et aime avoir raison. Finalement on est pas TANT différent finalement, mais beaucoup de petites tâches qui semblent simples et anodines dans une famille se transforment en véritable guerre mentale dans la notre.

Ainsi donc, demander à Petit Pou de faire quelque chose qui exige d’être accompli avec un peu d’effort ou par lui-même et qui n’entre pas dans la catégorie hilarante, drôle ou délicieusement couvert de chocolat est source de problème sans fin. Une chose en particulier: s’habiller le matin. Je sais, je sais, tout le monde le sait, mon père le sait, même Sonia Vachon le sait, beaucoup de jeunes enfants n’aiment pas s’habiller. Ils tiennent à cette parcelle de pouvoir avec toute la volonté dans leur petite main poisseuse et taché de yogourt. Je sais également qu’il ne faut pas presser l’enfant et que s’il n’est pas prêt à s’habiller seul, c’est correct. Je sais aussi qu’il est important que l’enfant apprenne à se responsabiliser et apprennent à s’habiller seul pour être indépendant. Mais pas trop vite! Mais pas trop tard non plus! Avant la maternelle genre! Mais il faut le laisser aller à son rythme là! Les autres à la garderie s’habillent seuls! Mais tous les enfants sont différents! L’important est d’imposer une ROUTINE et une saine AUTORITÉ parentale avec des instructions claires et des conséquences pour les actions. Bref, j’suis prêt à brûler le linge, ça semble plus simple. #lesconseilsaidentbeaucoup

Notre Petit Pou lui, n’aime pas s’habiller. Pour X raison. Parce qu’il n’aime pas vraiment les transitions. Il n’aime pas quitter son Papa pis son Dada. Il n’aime pas le fait d’aller à la garderie. Il a besoin d’être en sécurité avec des gens qu’il connait. Et ce n’est pas la faute de la garderie et de l’éducatrice qui se fend à quatre et se roule à terre pour tenter de le mettre à l’aise. Le p’tit aime juste pas aller là-bas. Et il nous le fait payer en refusant, à chaque fucking matin de s’habiller. (Bon, pas à chhhhhaaaaaque matin me fait préciser Papa, mais QUASIMENT!)

Au départ, j’ai suivi le modèle des menaces sans grande conviction:

« Si tu ne mets pas tes souliers tout de suite je m’en vais sans toi! »  – Évidemment je ne peux pas le faire réellement, pour plusieurs raisons: c’est illégal; je risque de revenir devant une maison en flamme; c’est illégal; mon p’tit a peur de l’abandon; pis je risque de ne plus avoir de nourriture dans la partie basse du frigo; c’est illégal.

« Bon, tu ne m’écoutes pas, plus de iPad d’abord! » – Sauf qu’ici la punition serait pour moi, parce que ces précieux moments où le p’tit joue au iPad sont les moments où je peux faire caca en paix/faire le souper/pleurer dans mon coussin/faire du quick sexe avec mon époux

« Veux-tu que je t’enlève ta doudou? » – Non, je ne suis pas aussi bitch que ça.

« Si tu ne t’habilles pas, tu iras tout nu à la garderie! » – Il attend juste ça, p’tit exhibitionniste qu’il est.

« Là je compte jusqu’à trois! 1…2…3… » – Pis là, j’fais quoi? Je l’enferme dans le caveau? Je jette son linge dans la poubelle? Je sors un gun pis j’y met sur la tempe?

J’ai également mis en place des nouveaux règlements pour mon p’tit, du genre:

  • Après ton déjeuner, tu enlèves ton pyjama et tu mets tes vêtements. Dire que tu n’es pas capable ne marche pas, vu que je t’ai FILMÉ en secret alors que la veille, oui batard, tu t’habillais seul, la fois où ça te tentait ça d’l’air.
  • Ça serait l’fun que tu t’habilles en dedans de 15 minutes mettons, et non pas dans un laps de temps d’une heure où tu lances ton chandail et place ton pantalon sur ta tête.
  • Tu dois également mettre tes souliers toi-même avant de quitter pour la garderie (ou ailleurs). Mettre ton orteil dans le fond du soulier pour l’enlever ensuite en disant que tu n’es pas capable ne compte pas.
  • J »apprécierais aussi que tu ailles à la salle de bain quand tu sens ton envie de pipi, et non pas quand la vessie est sur le bord de t’exploser et que tu gigotes violemment dans toute la pièce en te pognant le zouiz.

Évidemment, après avoir relu ma belle liste de règlements, j’ai câlissé le tout à la poubelle. Mon gars à trois ans. J’ai beau faire des menaces et faire des règlements à pu finir, il va faire les choses à son rythme. Pis mon gars est la personne qu’il est. Pis j’me dis qu’avec toute l’énergie que je met sur l’étape de l’habillage, ben ça compte pour mon cardio de la semaine, fac j’peux me permettre une coupe de vin avec le souper.

Hourrah le pragmatisme parental!

 

Dada Blaise

 

Une matinée avec le p’tit

 

Beaucoup a été dit sur les bienfaits d’être un lève-tôt. Fouillez su’l Net et vous trouverez 56 017 articles qui expliquent en long et en large comment les personnes qui se lèvent en même temps que le soleil sont plus proactif, ont de meilleurs résultats à l’école, sont plus heureux, peuvent transformer l’eau en vin et ont plus de chance de devenir PDG d’une grosse entreprise. Autrefois, j’étais une de ces personnes. J’aimais me lever tôt. Mais j’ai eu un enfant et j’ai appris qu’est-ce que c’était le sens du mot « tôt ». Et le sens du mot « têtu ». Mon p’tit adore le soleil, semble-t-il, et aime se lever en même temps que lui. Et là partez pas en peur avec vos cinquante millions de trucs pour qu’il reste couché plus longtemps. Matante Suzie me les a déjà dit, mais j’ai des principes et je ne crois pas que donner une shot de gin à mon garçon de 3 ans est tout indiqué afin qu’il dorme plus tard le matin. De toute façon, les trucs de Matante Suzie ne fonctionnent pas pour endormir notre p’tit.

Encore une fois j’ouvre grandes les portes de mon intimité et vous partage l’horaire de notre « matin ». Note: le matin débute relativement tôt chez nous.

 

1h01.       Toute la maisonnée dort à point fermé sous la lumière bleutée de la lune paisible. Subitement, le voisin de Papa pis Dada a une envie soudaine et pressante de démonter sa piscine hors terre. Vite, il sort dehors et se met à la besogne. Il utilise deux outils: une massue et la discrétion d’une jeune universitaire qui rentre chez elle saoule à 3hres du matin. Les raclements de métal et les coups tonitruants, étrangement, réveillent tout le monde dans la maison.

1h03.      Le p’tit est terrifié et Dada se lève pour aller le consoler. Les cris du p’tit doublent d’intensité lorsqu’il aperçoit que Dada n’a pas de pantalon. Dada va s’habiller et reviens, ayant ainsi traumatisé son enfant à tout jamais.

1h04.     Pendant ce temps, Papa se lève et pense à la dernière minute d’enfiler quelque chose, puis il sort sur le perron. Il salue le voisin d’un viril « heille gros épais » et lui demande gentiment d’arrêter de varger comme un malade en pleine nuit. Le voisin se confond en excuse et réalise qu’effectivement, il fait noir dehors. Il retourne à l’intérieur.

1h30.     Tout le monde se recouche et s’endort relativement vite. Sauf Dada qui gosse sur  Pinterest pour trouver une idée de bricolage qui occupe un enfant de 3 ans pendant 4 heures d’affilée.

2h00.     Dada, de fil en aiguille, est maintenant en train de lire des histoires d’horreur de gens qui affirment s’être fait enlever par des extraterrestres en pleine nuit. Bravo.

3h02.      Dada s’endort en position fœtale, terrifié et se traitant d’innocent d’avoir lu ces histoires.

3h33.       Le p’tit se réveille brusquement et fait son chemin discrètement vers la chambre de Papa pis Dada. Au lieu de hurler son habituel chant mélodieux, il utilise sa nouvelle technique préférée: « J’me plante à côté du lit et je te fixe comme un creepy little silent demon. ». Dada se réveille et passe proche d’y sacrer un coup de poing tellement il fait le saut.

3h35        Dada passe un bon 2 minutes à se demander si c’est bel et bien son enfant et non pas Mac, du film Mac et Moi, qui est venu l’attaquer.

 

mac-3.jpg

Chriss de film…R’garde moi ça?! WTF!? Pis c’était censé être un film pour enfant? Fuck you Super Écran 1988, tu as gâché mes nuits!

 

3h39.       Dada ramène le p’tit qui est plus ou moins d’accord d’aller se recoucher et le fait savoir avec de subtils commentaires comme: « pas gentil », « pas dodo », « noooooooonnnnn » et « tu vas connaître toute la puissance de ma colère » avec une voix d’outre-tombe.

3h44.       Le p’tit boude à côté de son lit, refusant catégoriquement de se recoucher. Dada s’effouare dans la chaise berçante et se berce tout seul.

3h45.       Dada passe proche de s’endormir, ce qui insulte le p’tit. Il hurle qu’il veut se coucher. Dada couche le p’tit.

3h47.       Le p’tit affirme qu’il a peur et réclame un câlin. Dada en fait un.

3h48.       Le p’tit veut un bisou. Dada en donne un.

3h49.       Le p’tit veut sa doudou. Dada lui donne.

3h50.        Non, la doudou doit aller SUR sa tête. Dada place la doudou.

3h51.         Le p’tit veut son toutou. Lequel? À Dada de savoir par le biais du langage télépathique qu’offre le p’tit.

3h52.         Dada donne le toutou lapin, ce qui n’était clairement pas le bon choix. Le lapin revole dans le couloir.

3h53.         Dada menace d’amener les toutous faire dodo avec lui ou les mettre dans les vidanges si le p’tit se décide pas. Le p’tit affirme qu’il n’a JAMAIS voulu de toutou. Dada se demande si on peut faire une crise de coeur tellement on est en esti

3h55.        Le p’tit veut une gorgée d’eau. Dada passe proche de lui lancer le verre au visage, mais il se rappelle qu’on est pas dans Les Fleurs sur la Neige, donc il donne une gorgée d’eau à son enfant.

3h56.       Le p’tit refuse de s’endormir seul. Dada, abandonnant toutes prétentions qu’il a le dessus sur la situation, s’installe à côté de son p’tit.

3h59.      Le p’tit pète sa coche violemment parce que clairement, Dada n’a pas compris le message. Il veut dormir SEUL dans son lit, mais Dada doit tout de même rester tout près.

4h.      Dada s’agenouille près du lit et dépose sa tête sur le bord en une position ultra comfortable. Il aimerait bien dormir, mais les 45 000 lumières et veilleuses qui éclairent la pièce avec une puissance équivalant d’un followspot de l’Olymia l’empêche de dormir.

4h06.      Le p’tit chante l’alphabet en chuchotant. Dada contemple l’idée d’acheter un billet pour la Floride pour une semaine, seul.

4h08.      Le p’tit s’endort subitement après le « T ». Rapidement, Dada retourne dans son lit tout en riant/pleurant.

4h09.      Papa a profité de l’absence de son conjoint pour dormir en diagonale. Comme il mesure 6’2 et est bâtit comme un bucheron, il ne reste pas grand place. Dada qui ne trouve plus aucune trace de patience en son corps, intime « gentiment » son conjoint de se tasser parce qu’il prend toute l’esti de place.

5h32.     Rise and shine motherfuckers! Les premiers rayons de soleil se pointent le bout du nez et le p’tit se réveille frais comme une rose.

5h34.      Le p’tit court vers la chambre de ses parents en hurlant « C’est le matin! ». Papa pis Dada jouent au jeu de « Qui peut faire semblant qu’il dort le plus longtemps avant que l’autre réagisse ». C’est Dada qui gagne, principalement parce qu’il a fait du théâtre au secondaire, donc il est un EXCELLENT acteur.

5h32.      Papa marmonne quelque chose et le p’tit encourage son père à parler clairement en s’approchant à deux pouces de sa face et en lui agrippant les joues.

5h37.     Papa explique que c’est encore la nuit. Le p’tit explique que non, c’est le matin, il y a le soleil dumbass. Devant une telle logique implacable, Papa ravale ses arguments et quelques gros mots et redirige subtilement son enfant vers sa chambre. Papa remarque alors par la fenêtre du salon qu’une voiture est stationnée juste devant la maison. Alors qu’il tient la main du p’tit, il scrute attentivement la voiture, parce qu’il est du genre scèneux et belette un peu sur les bords.

5h40.     Pas de doute, il y a bel et bien un couple de jeunes collégiens qui forniquent à bouche que veux-tu dans la voiture stationné devant la maison. On peut même entendre les grincements de chucks et le klaxon qui résonne lorsque la collégienne presse ses gros seins contre le volant. Oups, I’m so clumsy!

5h41.      Le p’tit demande quel était ce bruit. Papa entraîne le p’tit dans sa chambre.

5h47.     Le p’tit a « accepté » de se recoucher dans son lit, après beaucoup de persuasions. Papa s’installe dans la chaise berçante.

5h48,     Le p’tit fixe son cadran GRO-CLOCK et a décidé qu’il allait annoncer chaque changement d’heure à son père.

5h49.     « Papa! », jubile le p’tit, « 5, 4, 9! ».

5h50.     « Papa! », s’exclame le p’tit, « 5, 5, 0! »

Le p’tit répète ainsi jusqu’à plus soif.

6h03.      « Papa! », s’exulte le p’tit, « 6, 0, 3! »

6h04.       Papa a découvert qu’il était capable de dormir les yeux ouverts. Le p’tit arrête de compter et cherche un autre moyen pour énerver son père.

6h12.       Après avoir entendu son nom répété 54 fois, Papa se lève. Le p’tit également, en imitant le cri du gorille. Papa à déjà hâte d’avoir un deuxième enfant.

6h15.      Le p’tit refuse d’aller à la toilette, alors Papa lui demande d’attendre dans la cuisine.

6h17.     Le p’tit surgit dans la salle de bain, car il semble avoir compris que Papa voulait un auditoire. Il s’approche le plus près possible de son père et le complimente sur la force de son jet. La maison de Papa pis Dada regorge de bons compliments comme ceci.

6h23.     C’est le temps de déjeuner! Le p’tit veut une toast et semble horrifié quand Papa lui propose de manger autre chose pour une fois. Le p’tit explique qu’il veut une toast et également qu’elle soit découpée en forme de Zuma dans PatPatrouille. Le p’tit fini avec une rôtie au beurre d’arachide et un « là c’est la toast ou rien, correct? ».

6h25.     Le p’tit mange allègrement et est heureux. Papa pleure silencieusement dans son café.

6h30.     Dada se réveille et sort de la chambre. La lumière semble soudainement plus scintillante et on entend du Pucini en background. Les voisins se sont rassemblés pour observer ce moment tellement c’est beau à voir.

6h40.    Papa pis Dada mangent en silence. Le p’tit lâche un « maudit soleil! » et ils reconnaissent leur propre caractère maussade en leur fils. Ils sont tous les deux fiers.

7h.         Tout le monde a terminé de manger. Il faut maintenant s’habiller. Kill me now.

7h04.      Le p’tit a du beurre de pinotte et de la confiture dans le nez et les cheveux. Good start!

7h06.      Après avoir couru après son enfant avec une débarbouillette, Dada va choisir les vêtements pour la journée.

7h07.      Yark! Quel choix horrible! Le p’tit lui fait savoir QUELS vêtements il voulait réellement: des jeans rouges et un coton ouaté double épaisseur jaune. Le look Ronald McDonald.

7h08.       Dada tente de mettre les jeans rouge, mais le p’tit s’enfuie dans la maison nu fesses.

7h09.       Dada se dit qu’il chérira ces moments jusqu’à sa mort. Qui risque d’être bientôt avec toute ces montées de pression artérielle.

7h11.         Dada habille le p’tit et se créerait à un match de lutte. Il réalise qu’il vient de faire son cardio pour la semaine juste en habillant le p’tit. Il se récompensera pour ses beaux efforts physiques en s’achetant un Cappuccino glacé en allant travailler.

7h13.         Le p’tit décide que c’est le moment idéal pour sortir le jeu avec cinquante millions de morceaux et de bidules complexes.

7h15.         Oups, la moitié du jeu chriss le camp par terre et les morceaux et figurines roulent partout dans le salon. Le p’tit passe en mode dramatique.

7h18.        Papa pis Dada se fendent en quatre pour trouver tous les foutus morceaux et jurent contre leur ami qui a osé acheter un tel jouet à leur enfant. Ils décident qu’ils se vengeront en achetant un jouet à la musique tonitruante à leur ami lorsqu’il aura un bébé. Le p’tit est toujours en mode dramatique.

7h19.       Papa pis Dada n’ont jamais eut aussi hâte d’aller travailler de leur vie. Le p’tit veut mettre ses bottes de pluie. Whatever.

7h21.        Papa et le p’tit quittent enfin pour la garderie. Tout le monde se fait des câlins et des bisous. Le p’tit veut faire le plus gros câlin du monde à Dada. Il le serre tellement fort qu’il lâche un gros pet. Encore une fois, le pet fait rire tout le monde. #goodparenting

7h23.        Papa pis Dada réalisent qu’on est vendredi et se disent qu’il est nécessaire pour la survie de la famille qu’ils socialisent avec des adultes humains ce soir. Préférablement des adultes qui ont eux-même un enfant ou une télévision qui pourra entertainé le p’tit. Et du vin. Lots of it.

Dada Blaise