Parler Avec Son Enfant (Ou le plaisir d’entendre son nom être répéter 45 mille fois)

Avant d’avoir un enfant, je m’imaginais moi, mince et avec un sourire blanc scintillant, parlant des heures avec ma progéniture. Je me disais qu’une des plus belles facettes d’être parent était sûrement les conversations amusantes et attendrissantes entre un parent et son enfant. Oh mon doux que j’allais jaser avec mon p’tit! Les heures que j’allais passer avec lui, riant, répondant à tous ses questionnements sur le monde, lui ouvrant la porte sur la philosophie et l’esprit critique, lui faisant découvrir mers et mondes, forêts de l’imaginaire et vaste circonférences astrales. Nos discussions seraient pas mal le ciment qui souderait notre lien si fort et si puissant.

Quand j’voyais les autres parents à l’épicerie ou ben au parc ou bedonc dans des situations sociales agir du genre:

Enfant: J’veux c’t’affaire-là!

Parent: Sâcre-moi la paix!

Enfant: Pourquoi l’auto est rouge?

Parent: Parce que c’est d’même!!!!

 

J’avais alors presque envie de courir jusqu’à ce pauvre enfant et lui demander de venir vivre avec moi, loin de ces ingrats de parents qui ne savaient donc pas écouter leur enfant.

Moi, je ne dirais jamais à mon enfant de me sacrer patience. Moi, je ne dirais jamais à mon enfant de se la fermer. JAMAIS! Non, moi et mon enfant utopique nous irions courir dans les paquerettes, sous la voûte des cieux azur et observerions les nuages et parlerions toute la journée des mystères de la vie.

Fac quand Petit Pou est bel et bien arrivé dans mon foyer, tu peux t’imaginer que j’avais donc hâte qu’il me parle. J’avais vraiment hâte qu’il dise « Dada ». Qu’il m’appelle, moi. Qu’il est besoin de moi. Qu’il veule me parler, à moi. Je passais mes avants-midis à répéter « Dada » comme un forcené devant les yeux curieux de mon bel enfant, qui déjà semblait se dire « voyons qu’est-ce qu’il me veut lui calisse? ».

Puis un jour, c’est enfin arrivé. Le p’tit a bel et bien dit « Dada ». Pis pas juste par hasard ou ben entre deux prouts plein de bave. Un vrai « Dada » bien senti, qui allait drette dans le coeur. Les jours ont commencés à défiler à la vitesse de la lumière, pis le p’tit y allait de bon train avec « Dada » par ici pis « Dada » par là. Pis ben vite, ça a commencé à ressembler à des situations que j’avais déjà vu…

Le p’tit a vite catché d’autres mots également. Dans le temps de le dire, il savait comment demander « Pourquoi ». Une belle combinaison avec le mot « Dada ». Dans le genre:

Dada, pourquoi la carotte est orange?

Dada, pourquoi toi un gros ventre?

Dada, pourquoi le monsieur est foncé?

Dada, pourquoi le chat vomi?

Dada, pourquoi toi tu bois du gin à même la bouteille?

Je m’étais ben promis comme un épais de ne jamais dire à mon enfant de se la fermer, que j’allais apprécier chaque petites questions, mais tsé…Quand le p’tit m’a demandé pourquoi il y avait des trous dans son nez, j’ai failli répondre: « Pour que tu puisses respirer chriss de cave! » Mais comme je sais comment me contenir, j’ai juste répondu: « Là j’m’en vais aux toilettes deux minutes, Dada a besoin d’un p’tit break my love. »

Mais tu ne peux pas t’échapper de la parole de tes enfants. Il n’y a aucun endroit pour se cacher. Ils savent toujours vous retrouver…Ma fantaisie que j’ai écris plus haut, où je roule dans un champ de fleurs pis que je réponds aux sempiternelles questions de mon enfant? Ouain…ma fantaisie a changé astheure. Ma fantaisie est maintenant que j’aille aux toilettes 5 minutes sans entendre une question, varger dans la porte ou voir retontir mon enfant à deux pouces de ma face pour me faire demander si je fais caca ou pipi ou me faire dire « Je veux voir dans la toilette ce que tu as fait! »

Ces dernier temps, le p’tit a commencé à utiliser le mot « Dada » comme une arme de destruction massive. Sa cible? Ma santé mentale.

Le P’tit: Dada?

Dada: Quoi minou?

Le P’tit: Dada?

Dada: Oui?

Le P’tit: Dadaaaa?

Dada: Qu’est-ce que tu veux?

Le P’tit: Dadaaaaaaaa?

Dada: OUI? QUOIIIIIIIIIIII?

Le P’tit: Dadddddda? Dada? Dadaaa?

Dada: KESS TU VEUX!!??!?!???!???!??!!??!???!???!????!?

 

La meilleure solution dans ce temps-là?

51E8aCj+QmL.jpg

Tiens, un beau bol de poissons. Astheure va jouer plus loin là. 

Dada Blaise,

pour qui les Goldfish sont souvent la solution universelle

 

Comment Se Faire Des Amis « Parents » PART 1

Il serait simple de penser qu’une fois devenu parent se faire de nouveaux amis parents serait facile comme tout, après tout, vous êtes tous les deux parents! De jeunes enfants, à la même école/garderie/parc/cours de poterie de réalignement de chakra! Un petit sourire, une petite blague et pouf, vous vl’à ti-pas avec un nouvel meilleur ami! Vos enfants vont avoir du gros fun noir pendant que vous et votre nouvelle copine allez vous faire des tresses, boire du vin et divulguez vos histoires de baises de l’ancien temps en vous esclaffant et vous caressant mutuellement les seins.

Et pourtant, non. C’est pas si simple finalement. L’art délicat de l’amitié parental est difficile à maîtriser. Prenez les différents facteurs qui viennent compliquer l’amitié régulière, tel les horaires, intérêts, valeurs et venez tripler les complications en rajoutant un enfant ou trois. Qui plus es, le parent que vous apercevez de temps en temps au parc/école peut paraître bien sympathique mais peut cacher des secrets terribles une fois que vous vous mettez à le fréquenter de façon sérieuse. Vos enfants aiment peut-être tout deux se rouler de pâmoison devant Pat Patrouille, mais tout plein de facteurs peuvent venir fausser l’amitié bourgeonnante, comme par exemple:

« Oh moi et ma femme avons réservé nos vacances à OKApulco cet été! Vous devriez venir avec nous, il n’y a rien de tel que la douce brise sur un scrotum fraîchement rasé! »

« J’ai lu un reportage hier de Jenny McCarthy qui disait qu’il est très dangereux de faire vacciner son enfant. »

« Voici ma collection de Beanie Babies! »

« Est-ce que ces biscuits son vegan? »

« Kim Kardashian a tellement de talent! »

« En fait, il faut prononcer JIF et non GIF… »

Et en plus il faut également naviguer les différents parents et leur style de « parenting« .

« Notre petite Elaura ne porte jamais de couche. Nous pratiquons la méthode naturelle, c’est-à-dire d’attraper ses défécations avec nos mains. »
« Spartacus ne joue pas avec des jouets de plastique, désolé. »
« Sharone joue seulement avec des jouets non-genré et qui développe ses capacités motrices. »
« Ici c’est une maison où les enfants participent à l’élaboration des règlements! Ils peuvent décider eux-mêmes des règles qu’ils nous impose. »
Bref, se faire de nouveaux amis parents est aussi complexe que de rencontrer l’âme sœur. Peut-être faudrait-il, pour faciliter la chose, créer un réseau de rencontre, du genre Réseau Contact ou Tinder, avec des petites annonces présentant les différents candidats:
« Elle est une maman à la maison qui cuisine une lasagne comme pas une mais qui fabrique elle-même les meubles de la chambre du bébé avec du bois de grange, elle aime utiliser la phrase: « C’est dans les mains de l’Univers! » et regarde de vieux épisodes de One Tree Hill en boucle; Lui est un amateur de bon vin et aime mordre dans la vie, mais disparait quand c’est le temps de faire la vaisselle. Leur petite Mélissa ne dit jamais « merci » ou « s’il-vous-plaît » mais aucun de ses parents ne semblent intéresser à lui apprendre à le faire. »
« Jeune mère œuvrant dans le monde du cinéma, adore les marches en forêt, les coupes de cheveux en forme de bol, se regarder dans le miroir et faire à semblant qu’elle aime la littérature québécoise. Vit seule avec sa petite Régine, mignonne mais qui a tendance à hurler dans sa chambre, marcher à l’envers dans les escaliers et cracher du sang. Elle parle couramment le latin. »
Mais avec tout ça je n’ai toujours pas dit comment se faire des amis parents!
Alors le voici: vous êtes sûrement aussi fucké que les autres parents. On a tous nos petits secrets, fac, baissez vos attentes, restez ouvert d’esprit pis laissez tomber vos grands principes parentaux pis le jugement. On est tous dans le même bateau, c’est nous contre les p’tits, pis ben vite ils vont rire de nous, de nos coupes de cheveux pis nous goûts musicaux.

Dada Blaise

P.S: Ne manquez pas la suite de mes conseils pour vous faire des amis parents dans quelques jours à peine! Avec mon aide, vous serez les plus populaires! 

 

La Semaine de Relâche Du Plaisir

Vous venez peut-être tout juste de terminer une semaine de relâche. Ou ben vous êtes en plein dedans. Ou bedonc vous ne connaissez pas ce terme »semaine de relâche » parce que vous n’avez pas d’enfant, ni de travail relié à l’éducation et vous êtes sur votre yacht à vous faire bronzer les seins nus ressuillant d’huile de noix de coco alors qu’un bel éphèbe d’une vingtaine d’années s’approche avec un verre de champagne dans une main, un bol de chips au vinaigre dans l’autre et une érection qui pourrait détruire tout Tokyo en entier.

Le monde entier sait habituellement que c’est la semaine de relâche par le simple fait que les familles heureuses aiment donc broadcaster sur leur Facebook quelles activités amusantes ils ont de prévu ou ils ont fait pendant ces sept jours de congé. Les plus nantis d’entre eux révéleront que leur croisière dans les Bahamas était donc merveilleuse, que cette semaine en Jamaïque était donc relaxante, que ce chalet à Tremblant était donc rustique chic, alors que le reste d’entre nous se contente de faire à semblant qu’ils sont content de rester à la maison pour faire du « cocooning » tout en braillant dans leur relevé de compte hypothécaire.

Bref, voici un résumé d’une semaine de relâche « typique » pour le commun des mortels:

Lundi: 

Hourra! C’est le lundi pis il n’y a pas d’école, pas de garderie! Heille, on fait ça « spécial » pis on reste en pyjama toute la journée! Pour garder l’illusion que vous n’êtes pas mortifié à l’idée d’endurer votre enfant pendant une semaine entière, confectionner un petit déjeuner avec crêpe, œufs, bacon croustillant et fruits variés et colorés qui donneront l’effet d’un tableau impressionniste dans l’assiette de votre enfant. Ou ben câlisser le tout aux vidanges et servez l’habituelle toast beurre de pinotte puis manger dans le salon devant la tivi, c’est selon. Restez dans cette position jusqu’à midi, puis voyez comment votre enfant pogne rapidement la gigote et l’ennui et vous achale pour une activité quelconque.

Suggestion de Dada: Pognez des petites bébèlles et gugusses inutiles et mettez ça dans un gros bac à glace. Congelez. Dîtes au p’tit qu’il doit creusez et détruire la glace pour pogner ses jouets. Entertainement garanti pendant des HEURES! (P.S.: C’est une vraie affaire là, c’est pas une blague!)

Mardi:

Proposez une nouvelle journée pyjama! Recevez un accueil plutôt mitigé ainsi qu’un coussin par la tête. Cessez de jalousez ces familles parfaites et leurs photos de ventres plats et ciel azur sur mer des Caraïbes, et participez vous aussi à une activité digne d’un voyage dans le sud: Allez à la piscine municipale! D’accord, vous aurez à partager l’espace avec les 300 autres familles qui ont eut la même idée, mais c’est pas grave, l’expérience est presque la même que dans un resort à Cuba: il faut chaud, c’est humide, c’est bondé de gens et vous risquez de pogner le va-vite à force de patauger dans le jus sale de la ville entière!

Mercredi: 

Votre enfant n’en peut plus de votre unique compagnie et vous sentez que votre relation prend une tournure Psycho avec Norman Bates tellement vous et votre enfant passez du temps ensembles? Invitez des amis à passer du temps à la maison! Sortez des jeux de société divers, des jouets amusants et des repas équilibrés et voyez comment votre propre enfant devient une peste et ne veut RIEN faire de vos activités pendant que les autres s’amusent comme des fous. Rassurez les mamans qui vous demandent si vous serez bien capable de gérer autant d’enfants dans votre maison puis terminez la journée avec un enfant en pleurs, un autre couvert de bouette et votre propre petit avec le front en sang parce qu’il a foncé dans le mur en jouant à tag. #bestbabysitterever #noworries #Idrankwineduringlunch

Jeudi:

Planifier une journée empreinte de découvertes et de magie en sortant un peu de la maison et en proposant à votre enfant que vous devez aller chercher le plancher de céramique pour la chambre de bain. Ajoutez également que vous irez marcher en forêt ou regarder les canards se geler le derrière ou whatever pour que le p’tit entre dans le satané char. N’oubliez pas que vous vivez au Québec et que nous sommes en plein mois de Mars, ce qui veut dire qu’il faudra donc planifier d’apporter les mitaines, tuque et foulards ainsi que la crème solaire et les bottes de pluie pour votre petite virée dans la nature. Si vous arrêtez dans un parc, préparez-vous à pousser votre enfant sur les balancoires alors que vous enfoncez de 13 pieds dans la gadoue.

Vendredi: 

Bon, c’est ben beau le plaisir gratuit, mais il faut un peu de travail manuel pour cet enfant, non? Attrapez moppe, balais, éponge et vieille guenilles rapiécé dans la blouse de votre grand-mère et nettoyez la maison de fond en comble. Le p’tit n’a pas de fun? Faite un concours à savoir qui trouvera le plus de petits morceaux de LEGO, d’élastiques colorés et de billes qui sont supposés aller dans le jeu Hungry Hungry Hippo. Mettez de la musique qui groove et qui donne le goût de danser, la musique que vous écoutiez sur votre Discman avec vos copines du Cégep genre. Faites vous chicaner par votre enfant. Changez de tounes et mettes la calisse de bande sonore du film Trolls. Moppez le plancher tout en chantant avec Anna Kendrick. Faites vous chicaner par votre enfant qui n’aime pas que vous chantiez par-dessus la musique.

Samedi: 

C’est le temps de relaxer! La raison? Les virus étranges et autres trucs qui flottaient dans la piscine municipale risque d’avoir assez incuber dans le ventre de votre petit ange pour afin le rendre malade! résultait, le pauvre p’tit pit feel pas et dors sur le divan. Célébrez brièvement puis rappelez-vous que vous devez vous occupez de votre enfant malade malgré tout, et qu’en plus vous allez sûrement être malade par la suite! Écoutez Riverdale et fantasmez sur Archie comme jamais vous auriez pensé le faire.

Dimanche:

Planifiez tout de suite un plan d’épargne afin que vous puissiez vous payez des vacances l’an prochain.

Dada Blaise

Conseils pour une Saint-Valentin des plus réussi

Ahh la Saint-Valentin. L’amour, les p’tits anges tout nus, le chocolat, les films porn softcore qui passent à la tivi, la pression de la société à célébrer l’amour à tout prix!

Étant semi-jeune et de mon époque, je suis absolument contre cette fête idiote qui ne crée que de l’anxiété et me rappelle mes soirées tristes de célibataire horny, où masturbation en braillant dans mon pot de crème glacée Haggen Daas tout en écoutant The Notebook représentaient ma soirée de Saint-Valentin. Mais, astheure que j’suis dans un couple solide, JE SAIS comment bien passer au travers de cette fameuse fête de l’amour, des cœurs pis de la jalousie tout en gardant mon amour-propre et ma dignité relativement intact.

Voici donc mes conseils pour une Saint-Valentin des plus réussi et des plus romantique (le terme romantique est subjectif pour le parent, puisqu’une soirée de St-Valentin peut comporter des éléments comme une diarrhée explosive à nettoyer dans le petit pot de la salle de bain):

  1. Débutez votre journée avec votre partenaire en riant des conventions de la société qui oblige à célébrer l’amour par le moyen de fleurs, chocolats et cartes. Confirmez-vous l’un l’autre que vous n’avez NULLEMENT besoin d’une telle fête pour vous rappeler que vous vous aimez.
  2. Prenez une décision de couple qui enquiert que au lieu de mettre de l’argent inutilement sur des cadeaux, vous devriez vous achetez de nouveaux rideaux pour le salon.
  3. Répétez le mantra suivant: « Nous n’avons pas besoin d’une fête pour nous prouver notre amour voyons donc! » quelques fois à vous-même, puis sur Facebook et autres avenues, pour finalement en rire avec vos collègues de bureau.
  4. Réveillez-vous le matin du 14 février et faite une soudaine violente crise à votre partenaire, parce que finalement, vous voulez des fucking fleurs et des fucking chocolats, c’tu clair?
  5. Alertez votre partenaire que vous voulez également une soirée romantique, parce que vous avez besoin de ressentir la preuve de son amour drette là buddy et soyez surpris par la panique évidente qui se dessine sur son visage ébahi, surtout que vous vivez cette même situation année après année depuis 2008.
  6. Scrollez frénétiquement dans vos contacts pour trouver une gardienne pour la soirée.
  7. Considérez une nouvelle fois votre mantra de « Nous n’avons pas besoin d’une fête pour nous prouver notre amour voyons donc! » lorsque tous vos contacts se révèlent être indisponibles parce qu’ils célèbrent la soirée de Saint-Valentin avec leur amour parfait et respectueux.
  8. Contentez vous de la solution date night à la maison. Fouillez dans vos tiroirs pour trouver vos dessous les plus sexy et affriolants. Réalisez que vous êtes sérieusement dû pour de nouveaux sous-vêtements, car tout ce que vous possédez est beige, blanc ou plein de trous.
  9. Allez dans une boutique et pognez les derniers sous-vêtements semi-sensuel qui reste.
  10. Lavez lesdits sous-vêtements.
  11. Mettez les sous-vêtements.
  12. Allez chercher votre enfant à la garderie tout en vous rappelant ces jours passés où vous et votre conjoint faisiez l’amour en vous aspergeant de champagne au coin du feu. (Ou aviez-vous vu cela dans un film?) Qu’importe.
  13. Pleurez.
  14. Promettez-vous une soirée mémorable et endurez votre enfant qui sent votre impatience et qui en profite pour tenter de brosser les dents du chat avec une paire de ciseau.
  15. Buvez du vin en attendant votre conjoint.
  16. Faite cuire des croquettes pour votre enfant. Et allumez la télévision.
  17. Buvez du vin.
  18. Attendez encore et toujours. Replacez votre sous-vêtement qui pique et qui est ben trop serré. Promettez-vous de maigrir sous peu.
  19. Buvez du vin.
  20. Voyez enfin les lumières du char arriver.
  21. Pogner les nerfs parce que votre conjoint arrive donc ben tard.
  22. Il cherchait une chriss de place qui leur restait des fleurs, fac calmez-vous.
  23. Remerciez votre conjoint. Annoncez que finalement vous n’avez pas de gardienne et vous n’avez pas fait de souper romantique parce que, reasons.
  24. Amusez l’enfant et couchez le au plus vite. (Mélatonine!)
  25. Attendez que votre conjoint revienne avec du bon McDo.
  26. Mangez votre bon repas devant Neflix, le sourire taché de ketchup. Embrassez-vous, parce que vous êtes ben, juste de même, finalement.

Dada Blaise

Retourner Vivre Chez Ses Parent

Papa pis Dada, comme le couple de jeunes gens modernes et tendances qu’ils croient être sont en plein projet de rénovation amusant et pas du tout stressant pour le gros nerf du cou. Ils se sont achetés une maison des années 50 qu’ils sont en train de transformer à leur goût à grand coup d’arrachage de vieux tapis poussiéreux et de tapisserie bleu poudre. C’est comme l’émission Comment rénover quand on mène une vie de fou ou toutes ces autres émissions de Canal Vie, sauf sans le budget des producteurs pis les conseils judicieux de Brigitte et ses yeux bleus pétillants de vie et de fait chier un peu. Notre maison étant pour l’instant composé de frames de bois et de fils électriques qui pendent, j’ai dû faire comme beaucoup de jeunes gens post-universitaires qui ont fait leur études en Histoire de l’Art, c’est-à-dire retourner vivre chez mes tendres parents le temps de me remettre sur pied. Et dans la vie il n’y a pas plus grand plaisir que de trimballer la moitié de son garde-robe dans des valises, quelques jouets pour son rejeton et envahir l’espace bureau de ses parents pour dormir sur un matelas gonflable.

Vivre avec ses parents une fois à l’âge adulte est une longue série de moments étranges et surréels, de bouffe abondante (mon Dieu qu’on mange!), de plaisir partagé et d’être agacé par n’importe quel petit détail anodin. Bref, on dirait que j’ai quinze ans à nouveau, mais avec un enfant à mes côtés. En plus, il y a le bonus de partager constamment la même chambre que son enfant! Hourrah la proximité!

Qu’à cela ne tienne, il ne faut surtout pas se décourager. Il parait qu’il n’est pas rare de nos jours pour un jeune adulte de retourner vivre avec ses parents pour quelques raisons que ce soit. Mais est-ce que c’est si plaisant que ça vivre avec ses parents une fois à l’âge adulte?Ouvrez donc vos boîtes de cartons et rangez-y votre amour propre, voici les nombreuses raisons pourquoi retourner vivre chez ses parents est la PIRE affaire au monde!

crying

 

Le Lavage

Quoi de PIRE que de revenir du travail pour constater que le lit est fait et que par-dessus, on y a déposé des piles de notre linge tendrement plié? J’étais habitué de porter ma paire de jeans 3 jours de suite afin de sauver sur le lavage et mes gilets blancs étaient toujours jauni par la sueur, maintenant tout mon linge est propre et sent la lavande fraîche, ce qui m’enlève toute crédibilité auprès des jeunes gens hipsters de mon âge….Franchement maman!

Les Repas

Oh sure, au départ ça semble être le paradis sur Terre, tous ses repas succulents et full fromage préparé avec tendresse, recelant la saveur particulière donc seul ma mère à le secret, mais rapidement, je réalise que peut-être que mes parents font maintenant partie d’une secte diabolique et qu’il tente de m’engraisser pour un sacrifice imminent à Lucifer, car c’est pas mal la seule explication logique qui expliquerait leur attitude étrange qui les pousse constamment à me demander si j’ai encore faim et si je veux une autre portion de poulet cacciatore ou ben un p’tit quelque chose de sucré.

The Price is Right

Comme les jours de semaine de mon enfance où je pouvais rester à la maison parce que je fakais j’étais malade, à 11hres, c’est sacré, il faut s’asseoir pour écouter The Price is Right. Le bruit agaçant de « Spin that wheel! » et les « Come on down! » m’agacent les oreilles! Pis Drew Carey est peut-être comique, mais rien ne bat Bob Barker, son long micro et ses remarques sexistes sur les Beauties.

La Proximité

Dormir avec son enfant toutes les nuits semble un rêve pour certain, mais pas pour Dada. La gifle dans la face, les ronflements et les pets abondants me rappellent l’époque des partys d’Université ou tout le monde s’endormait en gros tapon dans le salon à 5hres du matin. Et surtout la maudite veilleuse bleue qu’il faut ABSOLUMENT laisser allumer sinon les Gremlins ou j’sais pas quoi pourraient venir nous manger et qui éclaire comme un spot de 8ooo watts.

Résultats de recherche d'images pour « veilleuse ikea »

La coupable.

La Proximité (Prise 2)

Et quoi de mieux que de se lever à 11h du soir pour aller à la salle de bain et tomber sur son père, nu, sur la toilette?

Redevenir jeune

À chaque jour nous découvrons une vieille relique de mon passé, que ce soit une vieille pouliche sale, Alan Grant de Jurassic Park, un projet de bricolage du primaire, une photo de moi déguisé en grand-mère dans une pièce de théâtre ou un jeu de société rongé par la moisissure. Peu à peu, je me sens rajeunir, comme si j’étais redevenu adolescent, comme un genre de Benjamin Button, mais sans le six pack. Rapidement, je passe mes soirées devant mon ordinateur à jouer à Warcraft ou à gosser dans la cave, en pantalon de jogging, à attendre mes repas tout en buvant de l’Orange Crush et en prenant 20 lbs par jour.

meatloaf

Tout de même, merci Pa pis M’man de me faire des pizza sur petit pain croûté et de me laisser jouer au Playstation pendant que vous entertainer mon rejeton avec des biscuits.

Dada Blaise

 

 

 

Quoi Faire Avec Les Beaux Bricolages de Vos Enfants?

Je suis en plein déménagement, ce qui veut dire que je passe la plupart de mes soirées à pacter ma tonne de plats tupperware accumulé au fil des ans tout en entassant un nombre incalculable de grosses boites dans mon salon. Par un hasard extraordinaire de la vie, je me suis retrouvé seul dans ma maison pour quelques précieuses minutes hier soir et j’me suis dit que j’allais en profiter que mon cher petit était absent pour pacter quelque unes de ses bébèlles et autres babioles afin d’éviter la crise de nerf et les « Mais je veux jouer avec cette vieille affaire-là que j’adore plus que tout au monde soudainement que je le revois! ». Fac je m’approche du garde-robe, ouvre la porte et tombe sur la belle pile de beaux dessins, bricolages et autres trucs en papier mâché que mon cher bambin de 3 ans à accumulé au fil de ses courtes années sur Terre.

« Kessé que j’fais avec toute cette belle scrap? » me dis-je alors en regardant un quelconque dessin couvert de lignes abstraites sans queue ni tête.

Vous l’aurez peut-être deviné, je suis pas tant sentimental face aux bricolages et dessins. Oui, certains d’entre eux sont un peu plus significatif, mais disons que la plupart sont juste du n’importe quoi. Un petit tour sur Google plus tard et je découvris les nombreuses options qui s’ouvraient à moi: Prendre des photos de chacun des dessins/bricolages et les placer dans un joli album photo, faire une belle grande murale dans la nouvelle maison, envoyer chacun des dessins à un membre de ma famille (isshhh!) ou bien m’en servir comme papier d’emballage. Toutes ces idées sont charmantes et ô combien mignonnes, mais je me demandais surtout si c’était bien vu de câlisser quelque dessins au vidange ou ben si on me prendrait pour l’Antichrist si j’faisais ça.

J’ai donc décidé d’y aller avec l’option « on jette ». Sorry nombreux dessins et bricolage full colle, mais j’suis pas tant nostalgique que ça finalement. J’ai donc entrepris de faire le tri parmi toute cette paillette, cure-pipe, macaroni collé et gros trait de crayons feutres rouge pétant qui sont supposé représenter un dinosaure. Mais comment savoir qu’est-ce que j’allais garder de ce que j’allais jeter? Pas l’choix, faut faire une p’tite liste coquine pour savoir qu’est-ce qui va se ramasser dans la poubelle recyclage:

  • Si j’ai déjà un dessin du genre, désolé, les autres vont aller au vidange. J’ai déjà environ 300 dessins de beau soleil avec des rayons sur beau fond de ciel bleu au crayon cire, j’en ai besoin d’un autre comme j’ai besoin d’un trou de pet dans le front. Un peu d’originalité s’il-vous-plait.
  • Si c’est un dessin de PatPatrouille, Cars, Dora ou autre personnage populaire avec du coloriage dedans – même pas dans les lignes en plus – ça va dans le recyclage. Come on Petit Pou, aucun effort n’a été fourni!
  • Si la chose n’est pas pratique, du genre un parasol fait de coquillage collé sur un espèce de roche peinturé jaune qui tient par la peur ou bien une mangeoire à oiseaux fait avec une boîte de jus d’orange en cartron…KESS QUE J’FAIS S’IL SE MET À PLEUVOIR HEIN? Je ne suis pas méchant, seulement réaliste, t’avais pas pensé à ça hein? Ça me prend du pratique qui se range bien, sinon, aweille au poubelle.
  • Si le bricolage est de piètre qualité, du genre que la moitié de la bouteille de colle blanche est dans le coin droit de l’image semblable à un blob massif qui n’apporte absolument rien à l’oeuvre, qui ne sèchera jamais et que dessus il y a une pincée de brillant doré, nope, ça va au vidange. Apprend à doser ton matériel sacrifice!
  • En fait, tout ce qui est de près ou de loin dans la sphère du 3D n’a pas grand espoir de survie mon chéri. Aussi, des affaires avec des feuilles, plumes ou pompons risque de se désagréger le temps de le dire. Pis si il y a de la pailette ou du vrai sable dessus pis que la colle à séché pis que le contenu entier sacre le camp à terre…oublie ça. C’est affaires là c’est l’oeuvre du Yable!

Bon, bon, d’accord. J’suis pas un salaud sans coeur, je l’admets. Quand mon p’tit m’attend dans sa petite garderie, se tortillant de plaisir pour me montrer le beau flocon de neige qu’il a fait pis que j`vois qu’il a fait ça tout seul sans dépasser pis qu’il a même tenté d’écrire son nom, j’ai la switch fierté à full on et l’ego d’un paon. Pis le jour où mon enfant écrira « Dada » sur une de ces feuilles, c’est ben certain que ça va aller direct dans la pile « Je te garde pour toujours ».

 

Dada Blaise

 

Meilleurs Conseils Ever Pour Les Parents

J’vous l’apprend peut-être, mais Papa pis Dada sont sur la mystérieuse et presque mythique liste. THE LIST. Quelle liste? La liste des participants à Célibataires et Nus bien entendu!

Mais non, en fait nous sommes sur la liste de postulants pour recevoir un enfant en tant que famille d’accueil en voie d’adoption.  Ouf c’était long à écrire. Bref, Papa pis Dada ont décidés de s’enfoncer continuer plus loin leur aventure familiale en accueillant un 2e bébé dans leur foyer. Comme la liste est imprévisible, ce bébé pourrait arriver la semaine prochaine comme dans 6 mois. Un autre bébé. Voilà un vent de renouveau dans une vie, n’est-ce pas?

Nous préparer mentalement à avoir un 2e bébé n’est pas une mince affaire. Pourtant, je suis beaucoup moins naïf et beaucoup plus à l’aise à présent (genre admettons dans mes meilleurs jours). J’ai tout même évolué en tant que parent et es appris quelques trucs ici et là.

Voilà les conseils que j’aurais aimé me faire dire avant l’arrivée de mon premier enfant:

Première chose tu vas recevoir la visite d’une infirmière, une intervenante sociale et des amies mamans bienveillantes. Toute la gang vont t’inonder de bons conseils, parce qu’elles veulent ton bien. Une fois qu’elles seront toutes parties, tu vas littéralement oublier tout ce qu’elles viennent de dire à cause du manque de sommeil. Pour compenser, tu vas passer une majeure partie de ton temps à farfouiller les blogs et les forums de discussion sur Internet pour trouver une réponse et tu vas découvrir à quel point l’univers des « mamans » est comparable à un épisode d’Occupation Double, beaucoup de mesquineries et de coups dans le dos.

Tu vas sentir que tout ce que tu fais au début c’est donner le biberon au bébé. T’as raison. C’est ta tâche principale. Pis personne va te dire que tu fais donc une bonne job de donner du lait à ton bébé. Fac félicite toi tout seul, tu le mérites. Tu applaudiras les mamans qui donnent le sein à ce rythme. J’imagine qu’elles ne s’attendaient pas un jour à ce que quelqu’un passe 30 à 40 minutes à jouer après leur nipples, et ce de 10 à 12 fois par jours. Pis fais toi en pas, même si ton p’tit à été nourri au lait formule, il est pas r’viré tout croche et il ne torture pas les animaux pour le plaisir.

Tu vas brailler. Genre beaucoup. Comme une feluette. Comme quelqu’un qui est à bout de souffle, à bout de ressources. Tu vas pleurer parce que ton bébé est tellement beau et parfait que t’as l’impression que ton coeur peut pas contenir autant d’amour et est sur le point d’exploser (American Beauty style). Tu vas aussi brailler parce que t’es fatigué et dépassé par les événements, tu vas brailler parce que tu ne sais pas pourquoi le bébé braille. Tu vas brailler parce que ton émission préféré termine. Tu vas brailler beaucoup.

Il va y avoir des nuits où tu es tellement fatigué que tes jambes en tremblent, littéralement. Tu vas tenir ton bébé, ou plutôt cet espèce de créature chaude et humide qui hurle sans arrêt et qui se calme seulement quand tu marches dans la maison. Tu vas sentir ta rage et ta colère graduellement bouillir dans ton corps, tes émotions vont tilter, tu vas avoir envie de crier: »Pourquoi tu rends ça difficile de même! Laisse toi donc t’aimer! ». C’est là que tu dois déposer le bébé, right now d’ailleurs, puis chrisser le camp. Hors de la chambre, hors de la maison. Même si le bébé braille, même s’il hurle. T’es pas un mauvais parent. T’es un humain, pis les humains sont fait pour agir quand ils entendent de la détresse chez un autre humain. Pis des fois, le mieux pour tout le monde, c’est que tu prennes une p’tite ou grosse pause.

Il va y avoir des moments où ton p’tit va être couvert de morve et de bave et de vieilles traces de compote ou résidus étranges. Il va sentir la marde et la pisse et il ne sera pas du tout mignon et attendrissant. Tu vas juste avoir envie de le mettre dans le bain et le laver avec une hose.

Tu vas faire ton gros possible pour rester en vogue et être drôle et intéressant, mais rapidement toutes tes conversations vont tourner autour du caca de bébé. Tu vas être bizarrement trop intéressé par le caca de bébé. Sa couleur, sa consistance, sa fréquence. Tu vas en parler avec ton conjoint et tous ceux qui vont te demander comment tu vas. Tu vas même prendre en photo ledit caca et l’envoyer à ton conjoint à sa job. Slack un peu.

Il y a des jours où le plus grand défi qui existe est juste de lui chrisser la cuillère de bouffe dans la bouche. Tu vas juste avoir envie de lui forcer sa p’tite bouche ouverte avec une main et d’y enfoncer son dîner dans la gorge avec l’autre. À la place, laisse le jouer dans la bouffe qu’il a pis va t’asseoir plus loin. Tu ramasseras plus tard, c’est pas grave.

Il va y avoir des après-midis où le p’tit va hurler et lancer ses jouets partout parce qu’il veut surtout pas faire de maudite sieste. Tu vas juste avoir envie de le lancer violemment dans son lit. À la place, reste dans ta chambre à toi et écoute tes vidéos de 30 Rock sur le iPad. En braillant, mais c’pas grave. Il veut pas dormir, qu’il dorme pas d’abord.

Il va y avoir des moments où après avoir relu la même fucking histoire pour la quarantième fois, tu vas juste avoir envie de lancer le livre dans le foyer en criant: « J’ÉCOEURÉ DE TON ESTI D’ÉCUREUIL FRISSONS! » À la place, relie l’histoire une 41e fois. Pis vas achetez des nouveaux livres en espérant d’en trouver un autre qui va intéresser le p’tit.

Tu risques de vouloir étrangler et embrasser ton conjoint quand il revient de sa job. Simultanément.

Parfois tu vas avoir le goût de tout abandonner, te coucher en position fœtale tout en regardant ton album photos souvenirs de l’Université, t’sais la fois où on t’avait élu « Party Animal » pis que tu étais on top of the world. Tu peux faire ça. Tu peux aussi faire un liste de tous les gens que tu connais qui ont eut des enfants. J’suis certain qu’il y en a une couple qui sont pas si hot que ça. Donc si eux ont été capable d’élever un enfant sans problème majeur, tu devrais t’en sortir pas trop pire aussi. Tu peux aussi écouter du Adele en boucle.

Finalement, si tu es en train de douter de quoi que ce soit, demande toi: « Est-ce que le bébé est toujours vivant? Bon. Parfait, tu fais une bonne job. »

Dada Blaise

Papa pis Dada: Best Of

Hey c’est la nouvelle année, pis comme j’suis prof, ben j’suis en vacances full de longtemps, avec toute la morve, les tempêtes de simili verglas, les sorties familiales bondée de bonnes gens pis oh, rénover une maison des années 50 dans la joie et l’harmonie de couple.

Fac gâtez vous avec mes 10 articles les plus lus depuis mon début de cette péripétie de blogue semi tendance!

 

10.   Gratienne fait du jogging

9.     Comment Traumatiser Votre Enfant (1ère partie)

8.     La Normalité Adoptive

7.     Comment Endormir Votre Enfant Avec Sérénité en 10 Étapes Faciles

6.     Comment Expliquer Notre Famille Homoparentale À La Populace

5.     5 choses à faire pendant la crise d’un enfant

4.    C’est l’démon!: 10 Trucs Pour Passer Au Travers le Terrible Two de Façon Sereine

3.     J’suis un parent: 4 bonnes raisons de “crier” après les enfants

2.      Mon Adolescent de 3 ans

  1. Comment quitter le parc avec dignité en 10 étapes faciles

 

Fac j’en conclus que vous aimez quand je bitch pis quand quand je raconte mes malheurs. Well, good news everybody, 2017 s’annonce encore plus intense! Hourrah pour la parentalité moderne et conflictuelle!

Dada Blaise

 

Comment Faire Une Chicane de Couple Élégante en 1o Étapes Faciles

 

Ah le Temps des Fêtes! Quoi de mieux que de se rendre dans un magasin bondé afin de se frayer un chemin au travers la foule compacte de gens aux manteaux humides et petits nez qui coulent, contourner les nombreux obstacles tel que le vieillard qui marche à la vitesse de 0,2 km afin de profiter de la vie, la gang de médames qui ont décidés de faire leur magasinage des fêtes ensembles sous le couvert de la complicité féminine et les rires tonitruants, puis finalement les familles paniqués avec le p’tit qui braille derrière pour aller acheter au plus vite un chemin de table Ricardo avant qu’il n’y en aille plus. N’y a-t-il pas un meilleur moment que de s’obstiner avec son conjoint de vie sur le choix ridicule de la couleur dudit chemin de table qu’il s’entête à choisir? La foule de monde, l’air frette et nauséabond, le p’tit qui vous achale pour avoir de la crème glacée, les bottes humides, c’est idéal pour une bonne chicane de couple.

C’est un fait, devenir parent veut obligatoirement dire se taper sur les nerfs à un moment ou l’autre dans votre couple et vous emporter mutuellement dans une chicane stupide et insipide qui n’accomplira pas grand chose, pour finalement prendre de l’ampleur et devenir hors de votre contrôle, menaçant du coup votre relation et votre avenir. Vous êtes un nouveau parent et hésitez comment bien procéder pour vous chicaner avec votre tendre moitié? Ne cherchez pas plus loin qu’ici!

Voici donc le guide parfait pour se chicaner élégamment en couple en 10 étapes faciles:

 

Première Étape – Le Calme Avant La Tempête

Débuter la journée comme tout bon parent devrait l’être, c’est-à-dire épuisé, à fleur de peau et en grinçant des dents. Faites une activité anodine avec votre tendre moitié comme boire de l’alcool, regarder la télévision, ramasser du vomi ou bien magasiner un robinet, prenant bien soin d’encaisser chaque petits trucs qui vous énerve sans ne rien dire sur le coup. Après un moment, l’autre passe  un commentaire insignifiant du genre: « As-tu appeler le monsieur des assurances? », « As-tu plié le linge qui était dans la sécheuse à matin? » ou alors « Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse cet après-midi? ».

Deuxième Étape – L’Effarouchage

Pognez les nerfs brusquement en vous sentant attaqué par une telle remarque. C’est donc à vous de tout faire dans cette satanée maison, c’est ça? C’est à vous de toujours penser à appeler le monsieur des assurances, de plier le linge et de planifier chaque après-midi comme si vous étiez un G.O de camp de vacances bon marché? Vous êtes supposé être en COUPLE, une UNION, vous devez partager les taches!

Continuer ainsi pendant un moment, le doigt bien tendu et la voix sur le bord d’être chevrotante. Répétez.

Troisième Étape – La Riposte

Malheureusement l’autre membre de votre couple est rarement passif et peut également argumenter sur vos accusations. Voyez comment il peut rapidement tourner les arguments en sa faveur en affirmant qu’il ne  dit jamais rien de correct, que oui il aide souvent, que vous êtes donc ben soupe-au-lait pis de vous calmer. Vous calmer. Vous calmer? VOUS CALMER? VOUS CALMER!?! Ça ne se passera pas comme ça! Vous aurez le dernier mot!

Quatrième Étape – L’Aggravation

Et c’est parti pour la vraie de vraie chicane. Regarder comment tout amour propre et bon sens est rapidement délaissé pour faire part de toutes vos rancunes!

« Tu me critiques toujours! J’fais jamais rien de correct! J’haïs la couleur des murs! »

« C’est toi qui capote toujours pour rien! On peut jamais rien te dire! J’haïs ça les croûton dans la salade! »

« Pis c’est là que tu me le dis! J’pensais que t’adorais les croûtons! ADORAIS! »

« Si j’suis si pire que ça, pourquoi tu restes avec moi d’abord? »

« C’est ça, les menaces! Dis tout de suite qu’on devrait se séparer! »

Cinquième Étape – Les Vieilles Affaires

Enfoncez vous encore plus loin dans l’abyme en sortant de grandes proclamations sur des anciens conflits qui sont arrivés dans le temps que vous pouviez mettre des chandails taille small/medium. Perdez toute crédibilité dans la chicane en faisant des liens avec votre conflit actuel et la fois où il s’était saoulé pendant le party de jour de l’An , le fait que vous vous occupez toujours de l’enfant (faux), qu’il ne vous dit jamais rien de gentil (faux) et que vous avez pris 200 lbs à cause de lui et ses maudites chips qu’il achète à tout bout de champ (semi-faux). Affirmez également que vous êtes « à boutte », en tirant sur vos cheveux et en fracassant votre coupe de vin dans le foyer du même coup, pour l’effet dramatique.

Sixième Étape – Se Perdre Dans Les Détails

Épivardez incessamment alors que l’autre refuse d’embarquer plus loin dans votre chicane. Ventilez vos frustrations en crachant de furie tout en cherchant de pourquoi voyons vous vous chicanez depuis tantôt. Ça avait rapport avec la vaisselle? La sécheuse? Il y a quelques minutes vous vous obstiniez sur les taches ménagères et voilà que vous êtes en train d’analyser votre conjoint sur sa peur de l’intimité, sa relation avec son père et le fait qu’il prenne trop de place dans le lit.

Septième Étape – Le Boudage

Soyez contrarié et bourru et retranchez-vous dans vos quartiers pour bouder dans un silence pesant, ressassant les phrases que vous auriez dû dire et en vous répétant comme un mantra que VOUS avez raison et que l’autre à TORT et qu’à quel point vous ne comprenez pas comment il peut être aussi borné et têtu.

Après un moment venez à la réalisation que vous êtes vraiment stupide et un peu poche d’être autant sur la défensive et que vous devriez vous excuser afin de reprendre le cours normal de la journée.

Huitième Étape – Les Excuses

La chicane semble être terminé mais elle est en fait entré dans la seconde phase: « Qui Va Tenir Tête Le Plus Longtemps! » Agissez normalement comme si rien n’était arrivé, signalant à l’autre que vous êtes au-dessus de tout cela mais que vous encore trop fier pour admettre que vous vous êtes comporté comme un con. Jouer à ce jeu pendant un bout et surtout, ne flanchez pas avant l’autre. Demandez à l’autre une question banale puis attendez que l’autre craque et offre ses excuses. Maintenant qu’il s’est excusé et que votre ego est intact, offrez à votre tour vos excuses.

Neuvième Étape – Tout Est Bien Qui Finit Bien

Faîtes vous le câlin de la bonne entente et le bisou de l’amour, la tapoche sur la fesse droite puis promettez-vous de ne plus jamais vous chicaner sur un sujet aussi trivial et sans intérêt à l’avenir. Évidemment, il est immanquable que vous allez vous emportez sur des niaiseries dans l’avenir, mais l’espoir fait vivre.

Dixième Étape – L’Étape Bonus!

Maintenant que le conflit est résolu, il n’y a qu’un moyen de prouver votre amour mutuel: Faire l’amour sauvagement sur la table de la salle à manger! Just kidding! Vous êtes des parents maintenant! La table est couverte de dessins et bricolage, vous vous n’êtes pas lavé depuis 3 jours et vous n’avez simplement pas l’énergie pour enlever vos pantalons! Contentez-vous de vous asseoir cote à cote sur le fauteuil avec vos téléphones en main à regarder votre Facebook, les résultats du hockey et vos magasines Ma Maison.

Dada Blaise

Le Paradoxe Parental

Être parent est la pire job au monde, there I said it…Pis être parent, c’est la meilleure chose qui me soit arrivé. Être parent c’est le pire pis le meilleur mixé dans une seule soirée. C’est de passer toute la gamme des émotions entre la fin du souper jusqu’au dodo. C’est d’avoir envie d’étrangler ton propre enfant puis d’enfouir ton nez dans le creux de son cou pour y respirer l’odeur de familiarité, tout ça dans l’espace de quelques secondes à peine. C’est la haine pis l’amour pis les pleurs pis les rires pis les sâcre moi patience pis viens te coller.

Être parent c’est de constamment vivre dans un état incertain. Être parent c’est vivre des contradictions, des paradoxes. Comme par exemple:

Le Souper

Pour de kessé faire qu’il mange DONC bien à la garderie pis qu’il en redemande alors qu’au souper ça me prendrait des mâchoires de desincarcération pour lui ouvrir la bouche pour qu’il accepte une simple bouchée. Pis ça c’est SI il est resté assis plus de deux minutes sans grouiller pis sacrer le camp en bas de sa chaise ou se lever pour aller faire pipi subitement. Évidemment, les fois où il s’assied avec nous et raconte sa journée tout en mangeant allègrement et en disant « c’est bon Dada! », c’est comme là que j’me dis que notre vie de famille est pas pire pantoute finalement. Il est tellement drôle et mignon cet enfant!

Le Bain

Il déteste aller dans le bain, il déteste sortir du bain, il déteste avoir de l’eau dans les yeux, il déteste fermer ses yeux pour ne pas avoir de l’eau. Pis ça c’est sans parler de la partie « lavage ». Évidemment, les fois qu’il me montre ses prouesses à « se raser » avec la mousse du bain ou qu’il fait le dragon qui glisse dans l’eau, je bidonne de plaisir contagieux. Et il sent tellement bon après avec sa petite peau lisse et douce en prime! Il est tellement beau et attendrissant cet enfant!

L’heure du dodo

Le monde entier va se coucher quand la nuit tombe, alors pourquoi est-ce que c’est si fucking difficile à comprendre pour un jeune enfant? Moi j’me peux plus d’aller me coucher, j’pense à ça toute la journée, mais mon enfant de 3 ans résiste avec toute l’énergie du désespoir qu’il l’habite, et ce à chaque soir ou presque. C’est la guerre et la furie, comparable à essayer d’endormir Satan lui-même. Évidemment, quand il est enfin couché, blotti sous son duvet avec son p’tit lapin et sa doudou et que tu lui chantes Somewhere Out There, c’est comme le meilleur moment ever, non? Pis si tu te colles contre lui et sent la chaleur de son petit corps complètement abandonné au tiens, c’est là que tu te dis que tu t’arracherais le cœur pour qu’il vive. Il est tellement parfait cet enfant!

La Discipline

Donner une tape n’est pas recommandé. Faire un time-out n’est pas recommandé. Crier n’est pas recommandé. Ignorer n’est pas recommandé. Sois que je m’arrache les cheveux de la tête ou ben j’suis à la veille d’appeler Super Nanny à la rescousse. Je réagis constamment de la mauvaise façon et je suis sois trop soft ou ben trop sévère. Évidemment, les fois où il sort des « merci Dada! » ou « Je veux  t’aider à laver la toilette! » ben j’me dis qu’il est donc bien élevé cet enfant pis j’suis un peu fier. Il est si calme et sensible cet enfant!

Le Matin

Il se lève toujours avant 7h, qu’il pleuve ou qu’il grêle, que ce soit la veille de Noël ou ben le lendemain de sa fête, il est toujours debout, prêt à mordre dans la vie. Pis pas question qu’il reste dans le lit pour qu’on se colle et lui fasse des chatouilles comme dans une annonce de Thyme Maternité. Non, il faut qu’ON SE LÈVE, tout le monde, pis grouille toi les amusements pis la bonne humeur! Aweille la toast au beurre de pinotte, coupe la en parallélogramme pis sers lui un verre de jus d’orange ou de lait, à toi de découvrir avec son message télépathique, sinon gare à la crise! Évidemment, les fois où il insiste pour écouter PatPatrouille collé/collé sur le divan en chantant la chanson avec entrain est un bon moyen de te booster pour ta journée à venir, n’est-ce pas? Il est si amusant cet enfant!

Les Activités

Il adore nager! Il adore la gymnastique! Il adore les animaux! Vite, allons faire une activité qui lui plait! Quoi? Il refuse de mettre ses souliers? Il demande quand est-ce qu’on arrive? Il a faim? Veux une collation? Trouve ça plate rendu là-bas? Il veut aller à la maison? Stu une joke ça là? Est-ce qu’on me teste? C’est ça hein? C’est un test de la vie, une épreuve pour savoir si j’vais craquer, si j’vais l’abandonner sur le bord du chemin? Évidemment, il arrive toujours un moment dans l’activité où l’enfant a du fun en même temps que toi, pis mêmes les mauvais moments sont sujet à créer des souvenirs imperrisables.

Pis ça va être à tout recommencer les autres jours. Être parent est la pire job au monde seulement par le simple fait que ça passe donc rapidement. Voilà le paradoxe auquel chaque parent devra faire face éventuellement. Petit poupon parfait aux joues bien roses deviendra inévitablement un jour un toddler tyrannique se nourrissant exclusivement de Goldfish puis ensuite un enfant qui fait pipi sur le siège de la toilette, puis un adolescent avec du poils et des goûts musicaux que vous ne comprenderez tout simplement pas. C’est la pire job au monde parce que le patron (l’enfant) est implacable, demandant, difficile, exigeant et surtout, aucunement reconnaissant de toute votre travail. Mais bon, l’amour inconditionnel, tsé, c’est ça.

Dada Blaise