Votre Halloween par Papa pis Dada

Vous le saviez, je le savais, mais l’inévitable arrive finalement demain, drette dans la pluie frette pis la frénésie du costume: l’Halloween. L’Halloween, comme vous le savez, est l’occasion de rôder au travers les rues sombres de la ville avec vos enfants déguisés en animal afin de leur apprendre une belle leçon comme quoi c’est correct de supplier des étrangers pour avoir des bonbons. Comme j’suis genre un devin pour tout ce qui attrait les activités familiales, voici en gros à quoi devrait ressembler votre journée de demain.

5h.     Votre enfant retontit dans votre chambre avec les cheveux à droite et les pupilles dilatés comme s’il était sur un gros high d’ectasy, proclamant haut et fort son amour pour l’Halloween et s’il peut déjà mettre son costume. Bonjour la vie!

5h11.   Après un débat féroce qui passe proche du tir au poignet, vous avez réussi à convaincre à votre enfant qu’il vaut mieux se recoucher et attendre que son câlice de réveil montre un p’tit soleil avant de se lever, afin d’être bien en forme pour ce soir. Rappelez à votre enfant aussi que s’il se recouche pas, il risque de voir tous les beaux bonbons qu’il a ramassé durant la soirée r’virer dans le fin fond du bol de toilettes.

6h.     Le p’tit soleil est apparu sur le cadran, donc levez-vous au plus chriss.

6h à 6h30.    Préparez les boites à lunchs ainsi que les cupcakes surprises d’Halloween en forme d’araignées coquines pour la classe de votre enfant, cupcakes qu’il fallait avoir préparé la veille mais que vous aviez oublié, préférant regarder Tous pour un châlet en petites culottes sur votre divan à la place.

6h30.      Préparez un savoureux déjeuner que personne ne va manger tant ils ont l’excitation dans le derrière. Apprêtez vous à jeter céréales et œufs dans le compost pour finalement entendre vos enfants réclamer qu’ils ont subitement très faim.

7h.           Sortez le costume d’Halloween du bébé et de l’enfant. Regardez les yeux confus de votre enfant qui vous signifie de façon saine et raisonnable que ce n’est pas ce costume-là qu’il souhaitait porter. Votre enfant est terriblement déçu de vos capacités parentales quant à deviner télépathiquement ses changements d’idées. Devant l’inévitable, il accepte néanmoins ce costume affreux que vous aviez commandé sur Internet en échange de votre patience. Vous mettez le costume à bébé également, qui semble se dire : « What the fuck? Pourquoi tu me mets un gros ananas sur la tête? ».

7h22.         Appliquez avec délicatesse et finesse le maquillage réclamé par votre enfant. Pas de simple moustaches ou un petit nez rouge, no bitch. Il veut le même maquillage que sur le vidéo Youtube de Swan et Néo qu’il a vu l’autre jour, avec des effets d’ombre et 3D.

Sans titre

Tiens mon p’tit pit, t’es ben beau comme ça. Pareil comme sur ton vidéo!

 

7h25.      Peu importe votre dévouement au maquillage, votre enfant enfile son foulard et sa tuque et vl’à ti-pas tous les beaux fruits de vos efforts qui finissent beurrer tout croche contre le tissu. Câlice.

7h30.       Tentez d’emmitoufler votre bébé dans le siege de voiture sans l’étouffer avec son jovial et fantasque costume qui lui remonte par-dessus la bouche.

8h à 15h.    Boutte calme. Sauf si comme moi vous œuvrez dans le monde des enfants, alors là, vos oreilles bourdonnent sous les cris incessants d’excitation d’un groupe survolté d’enfants tout en suant dans votre costume trop serré qui frôle dangereusement l’appropriation culturel que vous vous obstiné à mettre années après années.

15h30.     Votre enfant de retour de l’école/garderie/centre correctionnel est déjà primé pour aller faire la tournée de l’Halloween. Il est en convulsion sur le tapis du salon alors que vous vous démenez pour préparer un repas simple et succulent qui plaira à toute la famille. La télévision sera votre bonne amie pour ce soir. Votre plat de macaroni ne sera nullement savouré puisque votre enfant se lèvera huit fois pendant le repas pour aller voir si le soleil a commencé à aller se coucher pour signaler l’heure de l’Halloween. Également, vous aurez été sûrement interrompu par des Halloweenieux trop excités qui passent à 4h15.

17h.         Dès les premières traces de noirceur votre enfant hurle qu’il est temps de partir au plus chriss. Aweille les costumes pis le beau maquillage. Mettez-y moins d’efforts, il va faire noir pis pleuvoir anyway.

Promenez-vous de maison en maison avec votre jeune enfant a qui vous avez revêtu son plus beau manteau d’hiver histoire qu’il ne pogne pas son coup de mort. Votre enfant est un peu en est parce qu’on ne voit pas son beau costume d’Halloween sous les huit couches épaisses de protection contre le froid. Accompagnez votre enfant jusqu’aux portes des maisons au cas où un maniaque déguisé en tueur de Frissons surgirait pour foutre la trouille à votre enfant et taché son beau costume de ses selles nauséabondes du même coup. Plantez-vous comme un piquet à quelques pas derrière votre enfant alors qu’il attend dans le grand silence malfaisant que ledit adulte daigne lui donner son p’tit sac de bonbon. Si vous êtes malchanceux, vous tomberez peut-être sur l’adulte joviale qui exige une belle chanson pour un bonbon, fuyez immédiatement.

Rappelez pour la 45ième fois qu’il faut dire merci. Répétez au nauseam.

21h.         Revenez à la maison est chicanez vous avec votre enfant sur le nombre de bonbons auxquels vous avez droit. Attendez que votre enfant se couche, le corps traversés de spasmes dû au nombre élevé de sucre qu’il a dans le sang, puis volez lui une couple de bonbons.

12h.       Réveillez votre enfant et rendez-vous avec lui dans la forêt pour son Baptême Noir. #sabrina

 

Joyeux Halloween!

Dada Blaise

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s