Comment Organiser Une Fête d’Enfant Sans Saigner du Nez

Ahhh les fêtes d’enfants. L’apothéose de la parentalité moderne. C’est ici que le parent peut démontrer tout l’amour qu’il porte à son enfant en engageant des poneys aux couleurs chatoyantes, des clowns non-binaires, créant des cupcakes végétaliens à l’effigie du dernier personnage Disney à la mode, ainsi que des banderoles et fanions confectionnés avec des bouts de rideaux pour décorer la maison en entier.

Malheureusement être parent veut nécessairement dire qu’un jour votre enfant va grandir et d’années en années, il faudra le célébrer avec une petite et charmante fête. Il n’y a pas grand monde su’à Terre qui aime ça organiser un party d’enfants, alors voici donc mes trucs pour ne pas vous retrouver dans le fond de la cave à manger le papier peint:

Première Étape: Choisir un thème

Aller fouiller sur Pinterest comment créer un décor simple et enchanteur sur le personnage qui fait tripper votre enfant. Aller acheter des rouleaux de tulle, des paillettes, du papier crêpe et du fil à pêche. Brailler devant cet espèce de machin lovecraftien difforme qui pend au-dessus de la salle à dîner qui est supposé être un troll.

Foncez jusqu’au Dollorama pis acheter le kit générique de décoration. Tiens, c’est ça ton thème, des ballons pis des chapeaux.

Deuxième Étape: De kessé que vous allez manger

Vous avez deux choix ici:

Ou ben donc vous vous fendez la face à faire des tites crudités pis des mamwichs découpés en triangles isocèles pis en face de Tortue Ninja pour vous tenir ensuite nerveusement derrière votre enfant en jetant violemment des morceaux de légumes dans sa bouche, prouvant ainsi aux autres que votre enfant mange adéquatement tous les jours. #mangetescocombrespourlamourdusainthcriss

Ou ben donc vous faites cuire des tites saucisses dans la sauce VH pis vous garnissez le tout de gros bol de chips, sucrant tout ça sur la table en vous enfuyant dans l’autre pièce avec les autres adultes.

Bonus: fournissez de l’alcool. Il n’y a jamais trop d’alcool à un party pour enfants.

Troisième Étape: Divertir ce beau monde-là

Il y a une raison pourquoi engager des clowns, Spiderman ou un magicien qui twist les ballons coûte une fortune et vos économies pour ce weekend érotique à Platsburgh que vous et votre mari vous étiez promis, c’est parce que faire c’te job-là ça doit être HORRIBLE. J’suis prof dans la vie pis des fois j’me demande combien j’demanderais qu’on me paye si on me demandait de vêtir un p’tit costume tight de Pokémon pour que je danse pis que je chante devant une foule d’enfants survoltés qui carburent sur le jus cheap et les crottes au fromage. La réponse est pas mal cher.

Vous pouvez toujours économiser en engageant un entertainer de prix modique, genre Ariel sur son lendemain de veille qui sent les Uppercut ou ben Anna et Elsa version Showgirls, mais vous risquer de recevoir des plaintes des autres parents.

Votre autre choix est d’organiser des jeux pour amuser les enfants. La croyance populaire est que vous pouvez laisser les enfants s’amuser seul, mais rapidement ils se retrouveront dans la zone adulte à se courir après et passer dangereusement proche de renverser vos précieux verres de vin. Alors pour éviter qu’un enfant déboule les marches ou s’entretuent pour savoir qui aura droit de prendre Zuma, vous pouvez proposer des idées de jeux. Exemples:

La Chaise Musical ou Comment Grafigner Votre Beau Plancher En 5 Minutes

Déballer le Cadeau en Cercle ou Comment Faire Brailler Huit Enfants du Même Coup

Accrocher la Queue de l’Âne ou Comment Taquer une Épingle à Tableau Dans le Front d’un Enfant

Quatrième Étape: Les Goodies Bag

Bon…Non. Juste non là. On peux-tu arrêter cette tradition-là? J’veux ben donner un petit suçon mais aucun adulte raisonnable veut voir son enfant revenir chez lui avec un p’tit sac qui contient de la scrap en plastique parfaite pour s’étouffer rapidement s’empiler sur la table de chevet de votre enfant. Fuck les Goodies Bag.

Cinquième Étape: Le Gâteau

Ahhh shit. Vous vouliez être le roi de Facebook et épater la galerie avec votre gâteau de quarante-six étage qui fait des feux d’artifices pis qui bouge tout seul, mais vous avez découvert que un beau gâteau coloré avec shitload de pâte d’amande ça goute pas ben ben bon pis que personne en mange? Alors quoi faire?

Un gâteau est nécéssaire dans une fête d’enfants, parce que, c’mon, tous les enfants adorent le gâteau, pis les adultes aussi parce que quand il y a le gâteau ça signifie habituellement que la fête est sur le point de se terminer.

Faites donc un gâteau McCain, un acheter au Costco ou si vous êtes chanceux comme moi, demandez à la grand-mère talentueuse ou ben la marraine habile d’en faire un pis faites vous pas chier avec ça!

Sixième Étape: La durée de la fête

Le temps fonctionne différemment dans une fête d’enfants. Un peu comme dans Inception, genre ça passe crissement plus lentement, surtout le plus d’enfants qu’il y a dans la place. Fac après la bouffe, le gâteau pis les cadeaux, sortez l’arme ultime: un film devant la tivi avec du popcorn. Si vous vous sentez wild, spiké les p’tits jus des enfants avec de la mélatonine. Pis après le vrai party commence. #nojudgement

Dada Blaise

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s