Les Réalités de Cuisiner Avec un Enfant

« Touche pas au couteau! »

« Oh my God, enlève toi le doigt du nez, surtout au-dessus du fromage râpé! »

  • Cuisiner avec un enfant facilitera la préparation du souper! Avec un assistant, ça ira beaucoup plus vite!

La Réalité: Mmmm, ça sent la lâcheté et la commande de pizza, parce que accrochez-vous à vôtre tour de taille, vous n’avez pas fini! La recette de Ricardo, simple et abordable, clame que le temps de préparation est autour de 20 minutes? Si vôtre assistant à moins de 8 ans, doublez le temps. Si l’assistant à moins de 5 ans, ouvrez une bouteille de vin. Je recommande également de doubler les ingrédients, parce que la moitié va se ramasser dans la bouche de l’enfant ou bien par terre. La patience est de mise lorsqu’on cuisine avec un enfant, parce qu’en plus de se concentrer sur la recette, les ingrédients et à surveiller que votre enfant ne s’empale pas sur un couteau, il faut également répondre à la multitude de questions qui vous font sentir comme à un participant à un quiz télévisé:

« Pourquoi toi enlève les morceaux blancs dans les œufs? »

« Pourquoi toi mets du fromage? »

« Pourquoi du sel? »

« Dada, pourquoi toi tu pleures? C’est les oignons? »

  • Cuisiner avec un enfant l’aidera avec compétences mathématiques! À force de compter, mesurer et mixer les ingrédients, ça ne peut pas faire que de lui rentrer dans la tête! 

La Réalité: Le petit pratiquera surtout sa compétence à soustraire les choses, dans le genre: « Si il y a un sac de 80 pépites de chocolat, et que là il m’en reste seulement 14, combien tu en as mangé mon chéri quand je t’ai dis que tu pouvais en avoir 3? »

Cuisiner avec un enfant formera son indépendance! Il va être plus débrouillard et le matin il pourra se faire à déjeuner lui-même, me laissant quelques minutes de précieux sommeil de plus! 

La Réalité: Le petit peut effectivement ouvrir le garde-manger et prendre le pot de beurre de pinotte par lui-même, mais le voir se battre avec l’attache à pain et tenter de mettre une tranche de pain dans le toaster est l’équivalent de regarder une vieille personne utiliser Internet. Bref, c’est pas demain la veille que la rôtie sera beurrée et savouré par l’enfant devant son p’tit programme à la tivi pendant que j’ronfle élégamment la bouche ouverte.

Et je terminerai simplement avec ceci:

600_kids_cooking_0

Si votre enfant ne trippe pas autant à placer des brocolis cuit vapeur sans sel, sans goût, sans saveur dans un plat assorti, c’est que vous faîtes quelque chose de pas correct.

Dada Blaise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :