Comment Endormir Votre Enfant Avec Sérénité en 10 Étapes Faciles

Les enfants sont la plus belle chose au monde et vous passeriez tout votre temps avec eux, à les cajoler, les aimer, les faire rire, leur donner des collations et jouer à la cachette sans arrêt… Mais malheureusement, une fois le soir venu, il faut les coucher. Je sais, je sais, vous auriez aimé passer trois autres heures en leur compagnie, mais que voulez-vous, ces petites bêtes ont besoin de sommeil! Sorry!

Tout le monde vous le dira, le sommeil pour votre p’tit est primordial. Et qu’une bonne routine, du calme et de la sérénité suffisent amplement pour l’aider à s’endormir par lui-même. Pourtant, sachez que peu importe le nombre d’heures dévouées à épuiser votre enfant en le faisant courir pour attraper des Pokémons, jouer au parc, tenter de le ramener de force à la maison, monter les marches sans but, peu importent les savons apaisants Johnson & Johnson à la lavande, les moutons qui font des bruits de baleines, les tortues qui projettent des étoiles et des spectacles-de-lumières-comme-si-on-était-à-la-Ronde et les calmants à la camomille en suppositoires, il est possible que le p’tit ne veule pas aller se coucher, voire refuse catégoriquement de même embarquer dans le lit. « Pour de kessé? » que vous vous demandez sûrement. La raison est simple : votre p’tit vous aime tellement qu’il ne supporte pas l’idée d’être séparé de vous encore plus longtemps. Vous êtes tellement un parent extraordinaire qu’il a envie de toujours être à vos côtés pour se pendre à vos jambes alors que vous cuisinez et vous faire d’énormes câlins la tête première dans vos parties intimes. Alors, quand vient le temps de lui dire bonne nuit, le p’tit est soudainement confronté à l’horrible réalité que vous préférez avoir un peu de temps libre pour vous plutôt que de passer du temps à le chatouiller et le cajoler, et sa vision de la bonté et de l’amour est À JAMAIS détruite. Tough luck!

Afin de vous aider à passer une soirée tranquille et sans tracas, voici un petit guide pratique à imprimer et coller sur le réfrigérateur, entre les aimants de l’alphabet et les dessins du p’tit, afin de vous aider à endormir votre enfant dans la sérénité.

Première étape – L’Annonce

Après avoir passé 10 minutes dans votre chambre devant le miroir à complimenter votre force intérieure et vous répéter « je suis capable », sortez de la chambre en vous mordillant la joue et marchez d’un pas assuré jusqu’à votre p’tit qui joue nonchalamment. Prenez une grande respiration, comptez jusqu’à cinq, puis annoncez que c’est l’heure du bain et du dodo. Attendez que votre enfant calme ses pleurs et évitez les coups de pieds qui pourraient se diriger vers votre visage.

Deuxième étape – Le Bain

Dites à votre enfant d’enlever ses vêtements pour qu’il puisse aller dans le bain. Courez après votre enfant dans toute la maison, en étouffant votre rage parce qu’il court vite le p’tit maudit. Rattrapez-le et amenez-le de force dans la salle de bain. Comprenez, grâce à ses subtils cris, qu’il veut lui-même retirer ses vêtements. Attendez patiemment qu’il retire ses vêtements pour aller dans le bain. Regardez votre enfant se débattre comme un lapin affolé, le gilet sur la tête car l’ouverture est trop petite pour sa tête énorme de bambin en croissance. Aidez-le avant qu’il ne glisse sur le carrelage ou ne fracasse sa tête sur le comptoir. Écoutez patiemment les litanies de l’enfant qui REFUSE d’aller dans le bain. Une fois l’enfant lavé, rincé et propre, écoutez patiemment les litanies de l’enfant qui REFUSE de sortir du bain.

Troisième étape – Brossage des dents

L’enfant devrait être maintenant apaisé et complètement détendu. Après avoir séché l’enfant et lui avoir enfilé le pyjama avec rigueur car sa petite peau était encore trop humide, annoncez qu’il est temps de se brosser les dents. Ici, deux options s’offrent à vous : L’enfant refusera de se brosser les dents, et comme vous n’avez pas 40 000 $ pour payer des broches et des couronnes, délicatement sur l’enfant et tenez-lui la tête fermement pour lui brosser les dents tout en évitant de vous faire mordre les doigts. L’autre option : l’enfant adore se brosser les dents et le fait avec joie, prenant bien soin de cracher sur le miroir, le comptoir, l’évier et les serviettes décoratives tissées à la main par Martha Stewart elle-même. Pleurez de découragement dans le papier de toilette mouillée par les éclaboussures de dentifrice.

Quatrième étape – L’Histoire

Installez-vous confortablement sous les couvertures avec votre enfant lové tendrement contre vous et lisez une merveilleuse histoire remplie de remarques intelligentes et drôles qui éveilleront l’imagination et les rêves de votre enfant. L’enfant devrait alors s’endormir paisiblement contre votre corps, un léger sourire aux lèvres, créant ainsi un moment de béatitude dont vous vous souviendrez toute votre vie. Ou, you know, tentez de calmer l’enfant qui saute sur le lit et qui fait des culbutes alors que vous lisez pour la 100 000e fois la même fucking histoire que vous lisez depuis la nuit des temps et que personne ne semble écouter anyway. Lisez quelques phrases de chaque page seulement ou inventez une autre fin pour vérifier si l’enfant vous écoute (faque là le lapin crève au bout de son sang pis son père s’en va parce que tout le monde le prenait pour acquis, the end). Fermez le livre et annoncez qu’il est le temps de dormir. Voyez la rapidité de la demande de votre enfant à relire immédiatement l’histoire.

Cinquième étape – La Comptine

Replacez l’enfant sous les couvertures et serrez légèrement les draps contre lui afin qu’il ne puisse pas s’échapper facilement. Ceci est d’une importance CAPITALE pour les étapes suivantes. Répondez aux exigences de l’enfant et chantez une berceuse mélodieuse et unique pour l’aider à s’endormir. Cherchez dans les méandres de votre cerveau pour trouver une maudite comptine autre que Frère Jacques ou Au Clair de la Lune. Chantez des vieilles tounes de Disney ou de Passe-Partout. Faites-vous sauvagement critiquer par l’enfant, car clairement c’était le mauvais choix de chanson et la mauvaise façon de les chanter.

Sixième étape – La Bullshit

Annoncez qu’il est maintenant temps de faire dodo. L’enfant comprend en fait que vous le menacez de l’étouffer dans les couvertures ou de mettre la maison en feu; il risque donc de réagir avec terreur et affolement. Calmez l’enfant et sortez rapidement de la pièce. Ici commence la ronde de la bullshit. L’enfant sortira de sa chambre à quelques reprises pour exprimer ses besoins (soif, pipi, soif, caca, bisou, câlin, anecdote, pipi, soif, toutou de chien, toutou de lapin, doudou est tombé, soif, pipi, bisou, câlin, j’ai peur, bisou, câlin, shut the fuck up, bisou, câlin) et vous devrez combler chacune de ses demandes avec le sourire et la sérénité au poing. Après la 17e demande, permettez-vous d’aller sacrer brutalement dans un oreiller.

Septième étape – Fuck les conseils

Votre enfant n’est toujours pas endormi et vous allez manquer de temps pour écouter Stranger Things. Aux grands maux, les grands moyens, pardi! Le p’tit a peur dans le noir, allumez la veilleuse. Le p’tit a peur tout seul, consolez-le et couchez-vous maladroitement à même le sol afin de l’apaiser par votre présence. Alors que le p’tit tourne et se retourne encore dans son lit comme un démon dans l’eau bénite, sortez discrètement votre téléphone et gossez dessus avec la luminosité au plus bas. Prenez bien soin de cacher votre téléphone et tendez une main rassurante dans le lit de temps en temps, en bon parent que vous êtes. #Iwillalwaysbethereforyoubaby

Huitième étape – Là, ça va faire, ou les menaces

L’enfant semble s’être assoupi, donc comme un gymnaste désarticulé, sortez le plus discrètement de la chambre en évitant de piler sur les planches qui craquent. Courez jusqu’au salon et retirez tous vos vêtements, tellement la liberté vous a excité. Entendez la petite voix de votre progéniture qui vous appelle du fin fond de sa chambre, cette petite voix qui se rend directement dans votre cerveau pour peser sur le piton DANGER. Retournez à la chambre, regardez votre enfant direct dans les yeux pis proférez une menace bien sentie à travers vos dents serrées par la rage: « Si tu te couches pas right now, on écoutera plus jamais PatPatrouille, on va écouter L’Arbitre avec Anne-France Goldwater. Pour toujours ».

Neuvième étape – L’Alcool

L’étape que vous attendiez depuis le début! Ceci est l’étape la plus relaxante du processus, ou du moins devrait l’être, sauf que le doux son de l’alcool qui frappe le fond du verre est souvent interrompu par…

Dixième étape – Encore plus de bullshit

Hé oui! V’là-ti pas votre p’tit lapin sur le pas de la porte, qui a oublié de vous raconter que dans l’émission de Mickey Mouse, « Donald avait tombé dans l’eau pis que après le petit garçon mangeait les pommes pis qu’aussi Alice, à la garderie, voulait PAS prêter le bloc, mais que le soleil est parti faire dodo pis que les jeux d’eau au parc marchent plus ». Buvez votre verre d’une traite et retournez à l’étape numéro sept.

Comme je vous l’ai dit plus haut, sérénité totale! La preuve, allez lire ce compte rendu d’une nuit avec mon p’tit, vous verrez à quel point c’est efficace!

Dada Blaise

L’enfant ne dort toujours pas? Venez partager VOS trucs ici d’abord!

3 réflexions sur “Comment Endormir Votre Enfant Avec Sérénité en 10 Étapes Faciles

  1. lafolledingue dit :

    En mère indigne, mais digne d’un signalement à la DPJ, j’ai viré les poignées de porte des chambre de bord…la barrure est à l’extérieur!!! Donc quand floune #3 n’était pas du monde après la 10e étape on barrait sa porte…qu’on débarrait quand on allait se coucher quand elle dormait enfin! Un processus d’une semaine qui a été un calvaire pour nos cœurs de parents (entendre ton enfant frappé(tenté de défoncer) la porte en hurlant pendant 1h30 n’est jamais facile).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s