Comment Traumatiser Votre Enfant (1ère partie)

Vendredi dernier je vais à la librairie et farfouille la section des livres pour enfants avec mon air coquin et songé, parce que j’me trouve donc bon d’acheter des livres dans une librairie et non des livres version epub sur le Apple Store. Étant le fier parent d’un enfant épanoui de 3 ans que l’on peut étiqueter comme étant « une tête forte » ou « esti de tête de cochon », je cherchais un livre pour l’aider à gérer ses immenses colères qu’il nous pique régulièrement depuis ses 2 ans.

Je tombe sur ce livre.

allgro01a.jpg

C’est parfait que j’me dis. L’histoire raconte un p’tit qui lance ses souliers contre le mur, refuse de manger son souper et crie après son papa, bref un lundi soir typique dans notre maisonnée. L’enfant du livre est ensuite envoyer dans sa chambre pour bouder (ouf le parent se ferait chicaner par Naître et Grandir!) pis il sent une grosse colère monter en lui. Elle est tellement grosse qu’elle fini par lui sortir par la bouche.

grosse-colere_accueilok_page

La colère prend la forme d’un espèce de gorille/monstre qui se met à tout saccager dans la chambre. Le p’tit fini par dire à la colère de se calmer et il la met dans une boîte. Fin.

Faque…j’ramène ça à la maison et je lis ça à mon p’tit. Là, j’veux pas faire mon frais chier, mais j’suis un kickass bon raconteur d’histoire. En veux-tu de l’émotion et du drame, en v’là! Moi j’lis avec l’intensité d’Anne Dorval. Et avec ses voix. Donc quand la Colère sort de la bouche du garçon, j’mets le paquet comprends-tu. Avec des effets sonores juteux et détaillés et des hurlements à glacer le sang. Et…peut-être que j’en ai trop mis, parce que mon p’tit pogne la chienne comme jamais. Il me serre le gilet violemment, ses yeux bleus trans-fixé devant les images de la grosse Colère qui saccage tout dans la maison, littéralement figé par la peur.

« Moi aime pas ça colère. » qu’il me dit d’une p’tite voix frémissante en se blottissant contre moi.

What have I done? J’me sens mal. On range le livre le plus loin possible dans la bibliothèque et on se dépêche de faire autre chose. Le lendemain, Papa est en train de bizounner avec ses outils ou whatever else qu’il fait dans son coin quand il veut avoir la paix. Il échappe des p’tites vis pas terre en sacrant comme un charretier en disant « oups, hé zut! ». Petit Pou, qui caresse le rêve depuis sa naissance de marcher sur une vis acérée, se précipite vers la zone du danger à vive allure, nu pied évidemment. Dada stop le p’tit et lui dit d’attendre, parce qu’il pourrait se faire très mal s’il marche sur une vis. Le p’tit remercie son Dada de façon logique en cherchant à lui sacrer une tape dans la face. « Moi taper Dada! » qu’il proclame. « Dada chicaner! » qu’il explique d’une voix semblable à celle d’un cri de dauphin. Dada, voyant l’occasion parfaite se présenter, rappelle à Petit Pou que la grosse colère est en train de monter et qu’elle pourrait bientôt lui sortir par la bouche. Petit Pou cri un « non » retentissant, puis se jette à mes genoux.

scared-reaction-gif

Oh yeah. Mon plan fonctionne. « Nooooon pas colère! » me supplie le p’tit, les yeux affolés par l’angoisse. Vite, je pogne une boite orange laide qui sert à rien et suggère à mon p’tit de souffler la colère dedans avant qu’elle ne saccage tout dans la maison, comme dans le livre. Le p’tit, ben excité, souffle/crache dans la boîte. Kin! Fini la colère. Crise semi évité. Pas de tape. Pas de chicane. Juste la bonne vieille méthode de la peur et du traumatisme.

Les guides et les bons conseils peuvent toujours nous venir en aide, mais une fois de temps en temps, une p’tite frousse ne fait jamais de tord à personne.

Dada Blaise

P.S: Question de pousser plus loin l’idée du traumatisme, ne manquez pas demain la suite de cet article avec de bonnes idées de films pour faire peur/marquer à vie vos enfant.

Et pour ceux que ça inquiète, sachez que le p’tit a relu l’histoire une bonne dizaine de fois maintenant. Il en redemande. Go figure. 

5 réflexions sur “Comment Traumatiser Votre Enfant (1ère partie)

  1. lexieswing dit :

    Ah ah ah je veux tellement essayer ça. Mais j’ai peur que ça marche pas avec ma trois ans à moi, elle est redoutable! J’ai le «j’ai tout essayé» de Filliozat, pis y’a comme pas d’passages sur la colère des trois ans. Je pense qu’on préfère pas en parler vu c’que ça donne 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s