8 Genres de Parents que tu risques de rencontrer à la piscine

Être un adulte semble simple et reposant, et en majeur partie ça l’est. Tu peux décider de l’heure à laquelle tu te couches (9:33, whohoo, wild night!), tu peux manger tout un pot de Haggen Daas beurre de pinotte et chocolat pour déjeuner (ben quoi, le beurre de pinotte c’est au déjeuner qu’on mange ça!) et tu peux choisir d’écouter un film d’horreur avant de te coucher (et ne pas dormir en surveillant la fenêtre voir si les aliens vont arriver pour te kidnapper).

Être parent signifie que toute cette belle liberté se retrouve câlissé par la fenêtre et ta vie se concentre maintenant à une chose uniquement: entertainer le p’tit. Oui, d’accord, il faut également le nourrir, le laver, l’éduquer et l’aimer, mais ça c’est des broutilles. Plus ton enfant grandi, plus son besoin en activité augmente violemment. Comme tu veux que ton enfant soit épanoui dans le plus de sphères possibles et que faire des casse-têtes d’animaux et de la peinture à doigt commence à te taper sur le système, tu te dois de l’inscrire à des cours. Et des cours pour les enfants, il y en a une toute une panoplie. Ballet jazz funky/slutty, karaté post-moderniste, gymnastique haïtienne, hockey pro-féminisme, peinture expressionniste, danse moderne dans un leotard moulant, il y en a pour tous les goûts.

Comme Dada n’est pas trop aventureux et que Petit Pou est une p’tite affaire gêné (l’équivalent d’un chat sauvage qui crache quand on lui dit « bonjour »), nous avons opté pour les cours de natation. Les premiers cours de natation d’un enfant doivent se faire avec le parent, alors c’est avec JOIE que j’ai sorti mon plus beau maillot qui balloune dans l’eau, mes manboobs et mon casque de bain bien assorti qui étire mon visage comme celui de Manon Leblanc.

Manon-Leblanc-fiche-personne.jpg

On peut la voir ici en train de pleurer à chaudes larmes.

La Piscine. Quel bel endroit pour se retrouver un samedi matin, étouffant dans l’air stagnant et plein de chlore, pataugeant dans le jus d’enfant et l’eau tiède de l’avant-veille. Et c’est aussi une belle occasion de rencontrer des parents comme vous et vous faire de nouveaux amis! Après tout, vous allez passer presque treize samedi matins ensembles, alors voilà l’occasion de faire connaissance au travers l’apprentissage de la nage du p’tit chien qui se tortille. On le sait, se faire de nouveaux amis est un procédé tortueux, surtout lorsqu’on porte un maillot de bain et c’est beaucoup moins facile qu’à la maternelle où le simple fait d’avoir tout les deux un chandail jaune faisait de vous des BFF.

Voici donc un autre volet dans ce petit guide simple et pratique, cherchant cette fois-ci à vous aider à reconnaître les différents types de parents qui barbotent dans les piscines municipales afin de vous aider à choisir avec qui vous pourriez aller magasiner des napperons agencés un de ces quatre:

La Swim Mom

Ici, c’est SA piscine. Elle y a fait ses cours quand elle était jeune, fac elle est en terrain connu! Elle est impliquée dans la vie de ses enfants et damn it, ils sont mieux d’être reconnaissants! La Swim Mom va te faire douter à savoir si ton enfant est paresseux, stupide ou un désadapté social. Peu importe les réussites de ton p’tit l’enfant de la Swim Mom l’a déjà fait avant et de façon ben meilleur. Elle est évidemment avec toutes ses meilleures copines, avec leur serviettes agencés et leurs jugements à outrance, parce que toi tu as une serviette de bain rugueuse et ton p’tit à encore une trace de confiture aux fraises sur le coin de la bouche.

La Goddess

Elle est jeune, dynamique et surtout, athlétique. Elle a une peau de cuivre, des lèvres pulpeuses et des jambes qui finiront plus jamais de finir. Elle fait du CrossFit à chaque matin, du Pilates avant de se coucher et du Pole Dancing pour relaxer. Son maillot de bain, taillé dans le succès, est noir charbon bordé de fil doré et retient à peine son énorme poitrine ronde qui défit les lois de la gravité. Même son casque de bain est fashion et ne lui donne pas tout l’air de Bibi. Elle arrive la dernière parce que ça ne pourrait être autrement, marchant avec grâce et assurance, laissant une traînée de papillons dans son sillage. Elle scrute les enfants pour discerner qui pourrait faire ombrage à sa p’tite. La mère et la fille sautent en tandem dans l’eau et exécute une routine de nage synchronisé à couper le souffle. Le mot échec ne fait pas partie de son vocabulaire.

La Pimpante

Et qu’elle a donc du fun aujourd’hui! Son maillot te rappelle ceux des nageuses Allemande Olympique et son casque de bain n’est pas agencé, mais c’est pas grave, elle s’amuse! Son p’tit possède quarante-cinq différents surnoms et il semble serein et pleinement épanoui. Dans l’eau, ils sont encore plus heureux, tellement que tu as envie de la puncher en pleine face. À chaque saut et vagues, elle pousse des cris orgasmiques et rit à gorge déployée alors que son p’tit est déjà capable de faire des culbutes sous l’eau. Ils s’aspergent avec la joie de la complicité, oubliant du coup le reste du groupe. La monitrice, enragée car elle se fait voler le show, est obligé de monter d’un cran son enthousiasme et sourit à s’en fendre les joues. Si la Pimpante ne fait pas attention, elle risque fort de finir au fond de la piscine après avoir reçu un violent coup de nouille rose bonbon. De votre part ou de la monitrice.

La Rigide

Elle est en public, alors watch out. Elle ne s’attend à rien de moins qu’un comportement exemplaire de son p’tit de 2 ans. On attend son tour, on glisse pas, on pousse pas et, Seigneur Dieu, on se mouche pas directement dans l’eau comme l’autre là-bas (le mien qu’elle pointe du doigt). Elle a beaucoup de règlements complexes, beaucoup de pauses réflexions et elle aime répéter: « fais le bon choix ». Pendant ce temps, les autres enfants hurlent de joie dans la pataugeoire alors que le sien doit expliquer en 3 phrases argumentatives pourquoi il a voulu mettre la baleine de plastique dans son maillot de bain.

La Criarde

Sur les bancs elle est calme et composée mais perd tout sens d’amour propre et dignité lorsqu’elle touche l’eau. Lorsqu’il est temps d’encourager son enfant, elle le fait comme si c’était le jour du Jugement Dernier. Un peu plus et on se croirait dans son intimité avec son mari. « Pousse plus fort! », « Plus vite! De plus grands coups! », « Tourne toi sur le dos! », « Vas-y mon champion! », « Fais l’étoile, écarte tes jambes! ».

Le Papa Dude

Il est un des précieux mâles de la piscine, armé de sa bonne humeur gamine et son attitude relax. Il parle à tout le monde, les autres parents, les enfants, les p’tites lifeguards, le concierge et la vieille madame qui pensait que c’était son cours d’aquaforme. Il a un ou deux tatous, une barbe et un maillot de bain avec des palmiers. Il chantera certainement pas au début avec la monitrice, mais s’investit à fond la caisse dans les différents styles de nage. et il éclatera d’un rire similaire à un jeune de treize ans qui écoute Beavis et Butthead quand vient le temps de sauter dans l’eau. Son p’tit risque d’avaler quelques bouillons car il est souvent occupé à regarder les gros seins des autres mamans.

Le Gay Dad

Un nouveau modèle qui apparaissait rarement jusqu’à présent. Fier porte-parole du « Dad Bod », le Gay Dad trouve l’eau anormalement frette et que les nages sont répétitives (à quand la nage de la sirène?), mais se dévoue malgré tout pour son p’tit. Il ADORE quand vient le temps de chanter en début de cours, il sait tous les mouvements et est beaucoup trop enthousiaste quand vient le temps de faire les cris d’animaux. Il rend les dames à l’aise, peut-être même un peu trop car elles ont tendances à lui confier, entre deux sauts des p’tits depuis le tremplin, qu’elles aimeraient essayer le trip à trois avec leurs époux et quel lubrifiant il suggère pour…you know. Il est à l’aise pour jaser sexualité, mais pas dans une piscine probablement rempli d’urine fraîche.

Les Eux Autres

Oh yeah. Ils sont là. En couple. Ugh…Leurs maillots sont blancs, leurs sourires aveuglants et leur rires cristallins. Ils font la salutation au soleil avant d’entrer dans l’eau avec leur petite Eurydice qui porte un maillot Jean-Paul Gauthier et un casque de bain Prada. Dans l’eau, le père nage aussi vite que Michael Phelps et la mère explique aux autres sa recette de crème solaire maison fait à base d’huile de noix de coco, de sauge et du sperme de son mari. Les Eux Autres ne sont pas d’accord avec la chanson « Y’avait des crocodiles » car elle véhicule une image judéo-chrétienne de l’Arche de Noé. Ils n’aiment pas non plus qu’on demande aux enfants de nager « comme un chien », trouvant la comparaison dégradante .

 

Si vous réussissez à vous faire amis tout en gardant la tête hors de l’eau et vos parties intimes dans votre maillot, je vous félicite. Ça ben d’l’air que je l’ai pas pantoute.

Dada Blaise

Dans le même genre:

 12 GENRES DE PARENTS QUE TU RISQUES DE RENCONTRER AU PARC

Papa pis Dada sont sur Facebook! Il y a des blagues pathétiques à allez lire régulièrement. Go for it!

2 réflexions sur “8 Genres de Parents que tu risques de rencontrer à la piscine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s