10 Choses que j’adore de mon enfant

J’ai commencé ce blogue avec un article qui s’intitulait 10 Choses Que Je Déteste De Mon Enfant.

La plupart des gens ont rapidement compris que cet article n’était pas une hate list en fin de compte, mais bel et bien un billet pour expliquer comment l’arrivée de mon p’tit avait changé ma vie de toutes les façons possibles, et ce pour le mieux.

Pourtant, maintenant que j’ai de plus en plus de gens qui me lisent (9000 visiteurs, WTF, heu j’capote!!), j’ai commencé à avoir des commentaires et des questionnements à savoir si je me sens bien, si je suis capable de trouver du positif dans ma vie, si j’aime réellement mon enfant et si j’ai besoin de parler à quelqu’un. Afin de vous prouver à vous tous inconnus d’Internet que j’adore soudainement pour cette sensation incroyable que vous me donnez tous les jours à savoir que quelqu’un ait lu et aimés ce que j’ai écrit, voici donc 10 choses que j’adore de mon enfant.

C’est un peu plus doux et émotif que d’habitude, mais j’feel doux et émotif ces temps-ci, so sue me!

1 – Sa personnalité

Ce p’tit-là est incroyablement intelligent et drôle, férocement têtu, et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ce p’tit-là est théâtral et un vrai entertainer. Ce p’tit-là me fait capoter. Les gens nous disent souvent que Petit Pou ressemble physiquement à mon conjoint. Et c’est vrai, aussi étrange que cela puisse paraître. Il a ses traits, ses yeux, sa carrure, son visage. De mon côté, je commence à voir des traces de ma propre personnalité en lui. Il a mauvais caractère, aime faire rire, est extrêmement sensible, a peur de la lune et aime les belles choses. C’est ti pas incroyable? La nature fait sa job et ce p’tit-là évolue avec ses parents, son Papa pis son Dada, apprend d’eux, deviens comme eux. Et c’est quelque chose de magique, au-delà des liens de sang, de code génétique, de comportement préétablie dans l’ADN et autre truc du genre. Ce p’tit-là est véritablement notre p’tit, juste à nous.

2 – Sa p’tite face

Mon p’tit vient d’avoir 3 ans et a toujours sa p’tite baby face. Elle est ronde et chubby et sans prétentions ou mensonges. Pas de bullshit. Il est heureux ou triste et on le sait tout de suite. Il se presse contre ta tête et te regarde de ton son être avec ses grands yeux. Ses yeux sont bleus. Pas un bleu fade ou grisonnant. Non. Un bleu clair, un bleu de ciel, un bleu de possibilité, de vertige. Un bleu comme le bleu des yeux de Papa pis Dada. Un autre signe que la vie est ben fait.

3 – Son rire

L’autre jour je le chatouillais avec intensité et il riait de bon cœur. Un p’tit rire énergique et sincère qui résonnait dans la pièce, un son qui s’accrochait dans les rideaux et qui allait se lover dans les couvertes. Quelque chose d’intemporel, qui resterait pour toujours dans cette pièce-là, imprégné sur nous deux, dans nos mémoires. C’est un rire pour les années à venir, un rire d’enfance, un rire qui fait brailler tellement c’est beau. C’est le plus beau son au monde.

4 – Sa voix

Je rectifie. Le plus beau son au monde, c’est d’entendre la voix de son p’tit qui te dit: « Dada ». Une voix qui te confirme chaque jour que ce que tu vis est réel. Ça t’arrive pour de vrai, c’est pas un rêve ou une belle histoire que tu t’inventes. T’as un p’tit, pour vrai.

5 – Son imagination

Il est capable de faire les pouvoirs de la glace face à un coussin qui est en fait un lion féroce. Il peut me cuisiner du poulet, des concombres et un verre d’eau avec de l’air. Il chasse les Gigantosaures avec son canon laser et sa doudou sur la tête. Il roule, saute, cri, cour, culbute. Il invente des mondes et merveilles, par delà les mots et les sensations qui l’habitent. Il est pareil à moi quand j’étais jeune. Ensemble, on va pouvoir s’inventer mille autres nouvelles aventures, mille autres nouvelles histoires.

6 – Sa sensibilité

Il peut crier à en fracasser les miroirs et les fenêtres quand il est en colère ou qu’il n’a pas ce qu’il veut, mais ce p’tit-là va venir te consoler et t’embrasser en moins de deux pour que tu ailles mieux aussitôt que tu en as besoin. Demander au chien à quel point il se fait bécoter et caresser parce qu’il s’est fait bobo. Ce p’tit-là adore les bébés, il passerait sa vie à les embrasser et caresser. Ce p’tit-là a une empathie qui m’arrive à la cheville. Ce p’tit-là a le coeur sur la main.

 7 – Son fun

Ce p’tit-là aime jouer. Il aime jouer avec ses parents. Il aime rire avec nous autres. Il trippe à aller au parc ou à chanter l’alphabet le plus vite qu’il peut. Avec lui j’peux revivre les cent milles p’tits bonheurs qui peuplaient mon enfance. Avec lui j’peux me rouler par terre et jouer aux Playmobil. J’peux aller me balancer ou faire voler un cerf-volant. J’peux oublier un p’tit temps que j’ai dépassé trente ans. Avec lui j’suis p’tit encore. Son fun est mon fun.

8 – Ses câlins

Quand ce p’tit-là t’enserre de ses p’tits bras du plus fort qu’il le peut en te murmurant « t’aime fort Dada », ton cœur gonfle et gonfle, parce que toutes tes émotions s’entassent les unes après les autres. Un câlin de mon p’tit gars, ça me rend heureux et ému, et triste et nostalgique, et fier et terrifié. Un câlin contient toute la complexité de mon amour pour ce p’tit-là.

9 – Son courage

Ce p’tit-là a vécu des choses invivables. Une séparation à fendre l’âme. Des terreurs qu’aucun enfant ne devrait vivre. Ça a fait de lui un p’tit être unique, hypersensible, anxieux. Ça fait de lui un p’tit qui a pris du temps à marcher, à parler, à s’attacher. Il est comme un p’tit chiot terrifié qui veut qu’on le protège ou comme chat sauvage qui griffe, crache et mord. Moi j’ai tout vécu ça avec lui. Ça n’a pas été facile. Des fois j’ai crié aussi, j’ai perdu patience, j’ai perdu quelques manches. J’me suis senti comme le pire parent sur la planète. Pis lui il est resté. Lui il a pas abandonné la game. Il l’a fait jusqu’au bout, à coup de griffe pis de pleur pis d’effort pis de câlin. Je serai toujours en pâmoison devant sa ténacité à s’faire sa place dans ce monde.

10 – Lui

Mon p’tit a fêté ses 3 ans en février. Et ce week-end, le 28 mai exactement, cela fait 3 ans de ça, nous avons été le chercher dans sa famille d’accueil temporaire. Il était tout petit, un peu amorphe, un peu perdu. Mais ses yeux étaient vifs, il observait. Il analysait avec intensité. Je l’ai pris dans mes bras pis on s’est regardés l’un l’autre dans une cuisine inconnue, dans une maison inconnue. Mon chum était à côté de nous. Notre famille se formait à ce moment précis. C’était assez rapide, un instant pis ma vie changeait, se transformait. On l’a ramené chez nous et mon chum est parti aller faire des commissions, me laissant seul avec ce p’tit-là. Je l’ai assis sur mes genoux, dans mon lit, pis c’est la que c’est arrivé. Je l’ai senti, cette mystérieuse et mystique connexion qui existe entre un parent et son bébé, ce qu’on entend un peu partout, quelque chose que tu ne peux pas expliquer clairement, quelque chose qui est ben secret juste entre nous deux. Une reconnaissance mutuelle. Moi j’suis ton Dada. Toi t’es mon p’tit. Depuis ce temps-là, on s’lâche pas. Pis on s’lâchera jamais.

 

Donc j’t’aime Petit Pou. De dire que tu es la meilleure chose qui me soit arrivée est la sous-déclaration de ma vie.

Dada Blaise, pour toujours

8 réflexions sur “10 Choses que j’adore de mon enfant

  1. Chantal dit :

    Ok dada Blaise tu viens me chercher une petite larme. J’ai un 3 ans comme toi. Pis même si je voudrais l’étriper souvent, je l’aime plus que tout. Ce que vous offrez à ce petit bonhomme ton conjoint et toi, c’est une 2e chance d’être heureux dans la vie et ça, ça n’a pas de prix. Rendons les heureux nos 3 ans même si ils nous font tourner en bourique la plupart du temps! Lâchez pas, vous êtes des bons papa pis dada!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s