Y’avait pas ça dans Friends! : 10 choses que la télévision ne m’avait pas apprise sur la vie avec un bébé

Dans l’épopée de l’adoption, tu ne sais pas quand ton bébé ou enfant va arriver chez vous. Ce qui veut dire que quand on m’a annoncé au téléphone que Petit Pou s’en venait chez nous, j’ai eu 4 jours pour me préparer. 4 jours de grossesse si tu veux. 4. Jours. C’est pas ben long. Papa pis Dada couraient pour meubler la chambre avec sobriété et classe, cherchant frénétiquement chez Pottery Barn pour l’accessoire qui matcherait avec les draps gris. Tsé, des affaires prioritaires là. Donc, quand bébé est arrivé comme un cheveu sur notre cœur, ben on a fait comme tout le monde: on a appris sur le tas comme qu’on dit. Puisque je suis un simili geek qui a grandi dans les années 80/90, la plupart de mes savoirs et connaissances me proviennent des films et la télévision que je regardais sans cesse et c’est armé de ses maigres informations que j’ai affronté ma première année avec Baby Blue Eyes. Isshh…une chance que ma maman était là pour me donner trucs et conseils, ainsi que mes tendres collègues et amies de travail: mes trois rousses préférées. You know who you are!

Maintenant j’ai 3 ans d’expérience dans l’éducation d’un jeune enfant sous le bras, ce qui veut donc dire que je me considère un expert. AHAHAHAHA!. Je ne crois pas qu’un expert en parenting existe réellement, tu fais du mieux que tu peux avec ce que tu as. Mais tout de même, il y a quelques trucs que j’aurais aimé savoir avant que Petit Pou arrive dans ma vie. Et comme brusquement une flopée de mes copains et copines sont sur le point d’être des nouveaux parents, je me permets cette liste des choses que j’aurais aimé savoir et que la tivi ne m’avait pas apprise avant:

1 – Le bébé reste. Il ne part pas après un épisode ou deux, comme l’enfant de Ross et Rachel que tu vois plus après une couple d’épisodes. Non. Ton bébé est tout le temps là. C’est ben freakant au début. Tu es assis dans ton salon pis ton brand new baby est juste là dans sa chambre, dormant à point fermé, pis c’est merveilleux et irréel et terrifiant à la fois. Après 2 semaines de magie, le feeling s’en va. Ton bébé fait partie des meubles. Pis après une couple de mois, y’a un bout qui passe où te demandes: « Pourquoi j’ai voulu c’t’enfant là moi là? », tout en souhaitant être assis dans ton ancien appartement, seul, avec une canette de Seven Up Diet puis le coffret DVD de Six Feet Under pour un long et tranquille après-midi à rien faire. Ça aussi ça passe et tu serres ton bébé dans tes bras pis tu remercies qui tu veux de l’avoir mis sur ta route. CONTRADICTION!

2 – Les livres sur les bébés. Ce sont les pires. Tu vas en recevoir une couple dans les showers ou quand le bébé arrive, parce que tous les parents chevronnés vont vouloir t’en donner un, histoire de t’outiller. Et pourquoi pas, ce sont des livres rempli de bons trucs et d’information sur quoi faire et ne pas faire avec ton futur bébé! Et ça va te foutre la chienne sans bon sens! Si ton bébé à une petite rougeur sur ses fesses, ton livre va te dire: « Ton bébé est PEUT-ÊTRE entrain de faire ses dents et il fait un abcès qui risque d’infecter sa bouche entière et qu’il pourrait être à l’article de la MORT! Consulte ton pédiatre immédiatement avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, ton bébé VA MOURIR! Ou c’est peut-être juste une petite irritation causée par sa couche,  ne t’en fait pas pour rien voyons donc. » C’est définitivement une de ces deux choses ou autres maladies à laquelle tu n’as pas encore pensé. Pis même si tu sais que tu ne devrais pas lire ces maudits livres là ou aller voir sur Internet, tu le fais pareil. Good luck anxiété!

3 – Il y a BEAUCOUP de rendez-vous chez le docteur pendant les premiers mois, voire la première année. Ce n’est pas très chic ni très passionnant. Ton bébé va être mesuré, pesé, vacciné (parce que OUI, il faut faire vacciner un bébé, voyons donc!). Tu vas y passer la plupart de tes après-midis, soit la sieste de ton bébé qui équivaut normalement à ton court break dans la journée, le moment où tu pourrais enfin t’asseoir pour finir de lire Gone Girl, mais non, tu vas être pogné à attendre dans une salle d’attente jaunâtre, entouré d’enfants malades qui pourraient tous potentiellement infecter ton bébé, ce qui pourrait l’amener vers LA MORT CERTAINE, si l’on en croit les livres ou l’Internet.

4- Dans tes yeux, ton bébé va être la plus belle chose qui existe dans l’univers. Les autres vont sûrement te dire des choses du genre: « Qu’il est beau! On dit tout le temps ça, mais là c’est vrai, il est VRAIMENT beau! » Ce qui est probablement faux. Les bébés, en particulier ceux qui viennent d’arriver dans ce monde, surtout ceux fraîchement expulsé d’un vagin, ressemblent à un ti-vieux tout plissé ou a un alien terrifiant plus qu’à un bébé. Pis tu vas trouver que tous les autres bébés sont donc laids comparé au tien. Dans les films, les bébés sont toujours beau et rondelet et parfait. Tu verras ben plus tard, quand ton bébé est rendu un p’tit homme, que finalement, au début, il était pas si beau que ça.

5- Tu vas être fatigué. Comme tu ne peux pas te l’imaginer. Dans les films, on montre souvent les parents complètement épuisés, en total manque de sommeil, mais on explique rarement la raison. Je te l’explique en deux raisons:

1: Il faut nourrir le p’tit aux deux, trois heures. Certains aux heures à ce qu’on dit. D’autres font leur nuit dans les premières semaines à la maison (mais eux ils font chier avec leur bonheur, fac on les écoute pas). Nourrir un bébé la nuit ça veut dire se lever, préparer ton biberon ou ta boule, selon ton sexe ou choix personnel, marcher dans le noir pis rester réveiller pendant que le p’tit boit son lait, sentant la chaleur de cette petite boule humaine lovée contre toi, complètement abandonné à ta bonne volonté. Après avoir fait le rôt et t’être fait asperger de vomi odorant, tu dois changer le pyjama, la couche, endormir le p’tit puis laver le vomi qui a coulé sur ta belle chaise berçante Dutailler blanche que t’as eu la brillante idée d’acheter parce que c’est donc beau le blanc dans une chambre de bébé. Pis après ben, guess what, le temps que tu t’endormes, il va se réveiller parce qu’il a faim, encore. Ah le cher ange!

2: La deuxième raison, elle est moins drôle: La Mort Subite du Nourrisson. Ça devient ton pire cauchemar pis aucun livre, pédiatre ou truc de grand-mère peut prévenir ça. Quand ton bébé s’endort enfin c’est là que tu atteins ton paroxysme d’anxiété. Le bébé ne fait aucun bruit, conclusion: il est mort. Donc, tu te lèves ou tu supplies ton chum d’y aller parce que tu as trop peur et tu secoues juste un peu le bébé, juste voir s’il respire et là ben, oups, il se réveille et tu dois passer un bon 30 minutes à le rendormir en te traitant de gros épais. Mais au moins il est vivant, donc 1 point pour toi!

6 – Tu vas te chicaner avec ta douce moitié.Vous vous aimez au plus haut point et votre amour est plus fort que tout et vous ne vous êtes JAMAIS chicané de votre vie de couple, ni même haussé le ton ou obstiné sur le choix de restaurant? Ah ah ah! Veux pas te faire de peine moé là, mais vous allez vous chicaner pis hausser le ton pis perdre patience un coup que bébé va être là. C’est inévitable. Vous allez être exténué, sensible, à bout de nerfs. Un rien va vous déclencher. Et bien évidemment, vous aller mettre la faute sur l’autre, parce que placer la blâme sur l’autre te rend blanc comme neige et t’absolve de toutes erreurs que tu aurais pu commettre. Mais c’était probablement ta faute si il n’y avait plus de lingettes dans le sac à couche, c’est toi qui avait tout pacté avant de partir après tout.

7 – En plus de vous chicaner à une plus grande fréquence, vous allez avoir UN sujet de discorde qui reviendra fréquemment: Qui a dormi le moins entre les deux. Tu vas croire dur comme fer que si tu gagnes cet argument, tu seras pas celui qui aurais à se lever encore une autre putain de fois à 3 heures du matin le prochain coup. Mais attention, oh toi futur parent: It’s A Trap! Vous allez passer plus de temps à vous obstiner à savoir qui va se lever la prochaine fois qu’il en est nécessaire pour faire la job. De plus, si tu gagnes l’argument et que tu peux dormir 13 minutes de plus que ton partenaire, dis toi que tu vas être celui qui devra faire plus de choses le lendemain, parce que tu as dormi 13 minutes cette nuit. Il est préférable, même si c’est ben difficile, de vous lever tous les deux. Comme ça personne ne dort pis tout le monde est misérable et pas parlable le lendemain. All worth it.

8 – Les coliques, c’est un esti de mythe. Une légende. Une affaire qui n’existe pas, comme dans les films. Les coliques, c’est la réponse magique et universelle à tous les différents pleurs de ton bébé que tu n’arrives pas à décoder. Les autres vont te sortir ça à tout bout de champ: « Y fait ses coliques. » C’est une excuse facile à utiliser, mais voici la réalité: Les bébés, ça pleure. Ça pleure beaucoup. Quand ils ont faim, ont des gazes, quand ils veulent que tu les prennes, quand ils ont faim encore, quand ils s’ennuient ou quand c’est mercredi parce que ça leur tente de brailler. C’est plus facile de dire aux autres quand ils t’interrogent sur le pourquoi que ton bébé pleure que c’est des coliques au lieu de dire en hurlant pis en t’arrachant les cheveux de la tête que t’en a aucune idée.

9 –  Souvent, dans les films, surtout les comédies pour la famille ou les chick flicks, tu vas voir un petit bébé qui fait un caca expulsif ou un pipi-pompier sur ses parents; et là toute la salle éclate de rire en se tapant sur les cuisses. Tu penses peut-être que c’est exagéré, mais détrompe-toi pauvre fou. Les cacas et les pipis sont maintenant ton nouveau parfum. Ainsi que le vomi et la morve. Quand tu enlèves une couche, PRÉPARE TOI AVEC LA PROCHAINE! Une milliseconde d’inattention et ton beau chandail Armani Exchange peut être ruiné à vie. L’urine peut se retrouver facilement dans ta bouche aussi si tu n’es pas assez alerte. Ainsi que la morve si tu ne fais pas attention en aspirant dans le petit tuyau du tire morve. Et la plupart du temps, tes mains seront là pour tout attraper. TOUT. Une main salie de morve est plus facile à laver que ton tapis, oublie pas ça.

10 – Écoute pas personne. Les autres parents, surtout ceux que tu ne connais pas vraiment, genre une connaissance que tu croises au Sears, vont te donner des conseils comme on offre un pamphlet sur la rue Ste-Catherine. Exemple, cet article. Fuck it. Tu verras ben ce qu’il faut faire. Lis les livres, lis pas les livres. Fais ce que tu veux, couche le comme tu veux, fais tes propres compotes ou ben donne lui du Gerber Baby, nobody cares! En quelque part sur Internet, il y a une étude qui va valider tout ce que tu fais pis une autre qui va te dire que tout ce que tu fais est pas correct. Fuck ’em I say. Aime ton ti n’enfant comme jamais t’a aimé auparavant, fais de ton mieux, nourris le, protège le, pis ça devrait ben aller pour le reste.

 

Dada Blaise

2 réflexions sur “Y’avait pas ça dans Friends! : 10 choses que la télévision ne m’avait pas apprise sur la vie avec un bébé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s